Elsweyr, mon amour : Différence entre versions

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
(Page créée avec « {{Book|developpeur=|auteur=|titre auteur=|date=|source={{média|Online}}|commentaire=|resume=|sous titre=|auteurIRL=|dateIRL=|langue=}} <poem> <center>'''Page 1'''</center... »)
 
(Aucune différence)

Version actuelle datée du 5 novembre 2019 à 10:25

Média d'origine : TES Online


Page 1

Elsweyr, mon amour : la pièce

Distribution :
Julius Cruilius, un commandant impérial
Tigerius Falco, un noble soldat impérial
Shashara, une belle danseuse khajiit aux yeux verts

Acte 1, Palais de Senchal

Julius Cruilius [autoritaire] : « Amenez-moi la femme aux yeux verts ! » [boit du vin]

Shashara [s'incline avec grâce, ses foulards de soie s'agitant délicatement] : « Que peut cette humble danseuse khajiit pour l'illustre commandant des forces impériales ? »

Julius Cruilius : « Vous êtes belle et gracieuse. Dommage que vous ne soyez que d'ascendant félin, et non impérial. »

Shashara : [Les yeux baissés] : « Je vous remercie de ce… compliment ? »

Julius Cruilius : « Tout à fait. Vous me tiendrez compagnie. Vous pourrez même vous asseoir à mes pieds. » [Shashara s'assied gracieusement, les yeux toujours baissés]

Page 5

Julius Cruilius : [fier et ivre] « …et voilà comment moi, Julius Cruilius, ai gagné ma promotion de commandant impérial ! »

Shashara : [retient un bâillement] « Voilà un récit de corps-à-corps très dramatique, commandant. Oh, je crois que j'entends le barde accorder son luth. Nous devrions rejoindre la foule dans la grande salle. »

Julius Cruilius : [avec un sourire égrillard, il finit son vin et saisit Shashara par le bras] « L'heure est venue pour un corps-à-corps différent. »

Shashara : [esquive gracieusement la main de Cruilius] « Je ne suis pas une Khajiit comme ça, commandant. Vous m'insultez. »

Julius Cruilius : [belliqueux] « Je vous insulte ? Vous savez qui je suis ? »

Page 9

Shashara : [courageuse] « Shashara n'est pas une fille à soldats, qui n'attendent que vos ordres. Lâchez-moi, commandant ! »

Julius Cruilius : « Ha ! Vous autres chats prenez des grands airs, mais aucune femme, pas même une femme chat, ne peut me résister. Je suis Julius Cruilius ! »

[Julius Cruilius tente d'embrasser Shashara, qui crache, lui griffe le visage et le repousse]

Julius Cruilius : « Ha ! Quelle fougue ! »

[Shashara casse une bouteille de bon vin sur la tête de Julius Cruilius, qui chancelle, étourdi, jusque dans la taverne pleine ; les clients éclatent de rire, et Shashara s'enfuit par la porte de derrière.]

Julius Cruilius : « Comment osez-vous vous moquer de Julius Cruilius ! »

[La foule rit de plus belle quand Cruilius sort, plein de colère et de honte.]

Page 16

Tigerius Falco : « Shashara ? Je suis passé à la taverne, tout à l'heure. Pour vous apporter le livre dont nous avions parlé. Je me suis dit qu'il te ferait plaisir. »

Shashara : « Je vous remercie de votre attention, Tigerius. Je ne puis accepter votre cadeau. Je suis… [s'interrompt, presque en larmes, et sort.]

Tigerius Falco : [inquiet, in petto] « Qu'arrive-t-il à notre charmante Shashara ? Elle aime parler de livres, en général. Elle est si belle et intelligente.

Tigerius Falco : [tout haut, quand elle sort.] « Shashara, attendez-moi ! »

Page 19

Tigerius Falco : [à genoux, héroïque] « Ma très chère Shashara à la fourrure si douce, vos larmes me déchirent le cœur. Et mon cœur vous appartient. »

Shashara : [pleure de plus belle]

Tigerius Falco : [se relève, triste] « Je comprends. Un être aussi charmant que vous ne devrait pas perdre son temps avec un modeste soldat impérial. Pardonnez-moi cette déclaration intempestive. »

Shashara : [tend la main avec grâce pour le retenir] : « Non, mon cher Tigerius ! Vos paroles m'apportent autant de joie que de tristesse. Restez, je vous en prie. »

Page 26

Tigerius Falco : « Shashara, vos yeux verts sont si verts… comme des émeraudes ! »

Shashara : « Mon doux Tigerius, comme j'aimerais rester à jamais à vos côtés. »

Tigerius Falco : « Votre grâce est un présent des Divins, Shashara. Je serais prêt à tout pour vous. »

Shashara : « Sauf quitter l'armée impériale. »

Tigerius Falco : [se dandine, nerveux] « L'armée m'a tout donné. Et m'a recueilli alors que je n'étais qu'un orphelin dans les rues de la cité impériale. »

Page 36

Julius Cruilius : [sévère et froid] « Allez-y, Tigerius. Brûlez la ville. Surtout la taverne. »

Tigerius Falco : « Chef, si vous me le permettez… ni la ville ni ses habitants ne nous ont résisté. Pourquoi l'incendier ? »

Julius Cruilius : « Vous êtes un soldat à mes ordres. Ne discutez pas ! »

Tigerius Falco : [salue] « À vos ordres. »

[Tigerius part, un air d'inquiétude sur son beau visage.]

Page 42

Shashara : « Tigerius ! Que faites-vous ici ? Et pourquoi cette torche ? »

Tigerius Falco : « Mon commandant m'a ordonné de brûler la ville. En commençant par la taverne. Je suis navré. Je sais que vous travaillez ici. »

Shashara : [avec un sanglot dramatique] « Julius Cruilius vous a ordonné de nuire aux innocents de cette ville ? Tout est ma faute. J'ai repoussé ses intentions licencieuses. Je dois prévenir mes amis !

[Shashara s'enfuit.]

Page 44

Tigerius Falco : [soliloque] « Suivre les ordres, ou désobéir ? Le dilemme d'un soldat. »

Tigerius Falco : [soliloque, suite] « Si je suis mon cœur, et sauve Shashara et la ville, je désobéis à mon commandant. Et il aura ma tête. »

Tigerius Falco : [soliloque, suite] « Si je suis mes ordres, comme un bon soldat impérial, je perdrai Shashara, dont l'amour et l'estime sont l'air que je respire. Mais mon honneur de soldat compte aussi. »

Tigerius Falco : [soliloque, suite] « Mais où était l'honneur de Julius Cruilius lorsqu'il décida d'importuner la belle Shashara ? Vaut-il mieux refuser les ordres du commandant, puisqu'ils ne servent pas l'Empire ? »

Tigerius Falco : [soliloque, suite] « J'ai mal à la tête. »

Page 52

Julius Cruilius : « Tigerius Falco, vous avez désobéi, mais vous suivrez cet ordre-ci. J'ordonne votre exécution ! »

Tigerius Falco : [ligoté] « J'ai fait ce qu'il fallait. Vous avez ordonné qu'on incendie la ville par veng– »

Julius Cruilius : [crie pour couvrir la voix de Tigerius] « Archers ! Visez… Tirez ! »

Shashara : [entre en courant et saute devant Tigerius] : « Nooon ! »

[Les flèches criblent Shashara et elle tombe aux pieds de Tigerius.]

Tigerius Falco : [horrifié] « Shasharrrra ! »

[Tigerius tombe à genoux à côté de Shashara.]

Shashara : [souffre] « Notre destin… n'était pas… de rester ensemble. Peut-être un jour autre jour… ou ailleurs, mon amour. »
[Shashara meurt.]

Tigerius Falco : « Noooooooooon ! »

Julius Cruilius : « Archers ! Deuxième volée ! »

[Les flèches frappent Tigerius Falco qui bascule, mort.]