Elsweyr : Différence entre versions

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
m
(Histoire)
Ligne 31 : Ligne 31 :
  
 
== Histoire ==
 
== Histoire ==
Durant l'Ère Première, la région comportait environ seize royaumes indépendants mais la [[Peste Thrassienne]] de 1E 2260 réduisit le nombre à deux : [[Anequina]] et [[Pellitine]]<ref name=guide3>[[Guide de poche de l'Empire, Troisième édition/Elsweyr|Guide de poche de l'Empire, Troisième édition]]</ref>.
+
Durant l'Ère Première, la région comportait environ seize royaumes indépendants ([[Anequina]], [[Rimmen]], [[Rivefort]], [[Dune]], [[Orcrête]], Verkarth, Meirval, Helkarn, [[Alabaster]], Bruk'ra, [[Corinthe]], [[Pellitine]], Tenmar, [[Torval]], Khenarthia et [[Senchelle]]) mais la [[Peste Thrassienne]] de 1E 2260 réduisit le nombre à deux : [[Anequina]] et [[Pellitine]]<ref name=guide3>[[Guide de poche de l'Empire, Troisième édition/Elsweyr|Guide de poche de l'Empire, Troisième édition]]</ref>.
  
 
En 2E 309, les deux rois locaux décidèrent de réunir leurs domaines afin de créer la Confédération d'Elsweyr. Dans un élan d'optimisme, les Khajiits ont alors décidé de nommer leur nouveau domaine "Elsweyr" (déformation du terme "elsewhere", qui signifie "ailleurs"), en hommage à un vieux proverbe khajiit qui dit "''la société parfaite existe toujours quelquepart ailleurs''"<ref name=guide1>[[Guide de poche de l'Empire, Première édition/Elsweyr|Guide de poche de l'Empire, Première édition]]</ref>.
 
En 2E 309, les deux rois locaux décidèrent de réunir leurs domaines afin de créer la Confédération d'Elsweyr. Dans un élan d'optimisme, les Khajiits ont alors décidé de nommer leur nouveau domaine "Elsweyr" (déformation du terme "elsewhere", qui signifie "ailleurs"), en hommage à un vieux proverbe khajiit qui dit "''la société parfaite existe toujours quelquepart ailleurs''"<ref name=guide1>[[Guide de poche de l'Empire, Première édition/Elsweyr|Guide de poche de l'Empire, Première édition]]</ref>.

Version du 22 juin 2019 à 00:45

Confédération d'Elsweyr

Description de l'image  ON blason khajiit.png.
Description de cette image, également commentée ci-après

Carte d'Elsweyr en 3E 433

Administration
Forme de l'État Théocratie, Tribalisme
Titre du dirigeant Mane
Continent Tamriel
Capitale Torval
Race principale Khajiit
Monnaie Septim
Histoire
Indépendance Unification de Anequina et Pellitine
Date 2E 309
Dissolution Séparation en Anequina et Pellitine
Date 4E 115

Elsweyr est une province désertique du Sud de Tamriel habitée par des tribus de Khajiits.

Géographie

Rare représentation d'Elsweyr

La région est globalement sèche et peu fertile, à l'exception toutefois des côtes méridionales, couvertes d'une épaisse jungle, parsemées de cultures de riz et de canne à sucre[1].

Les principales villes sont Torval qui passe pour la capitale, Alabaster, Corinthe, Dune, Orcrest, Rimmen, Rivefort et Senchelle sur la péninsule de Quin'rawl.

Culture

La culture locale est encore ce qui définit le mieux la région, plutôt que sa géographie. Si les Khajiits qui sont capables de se tenir debout portent des vêtements et ont dans l'ensemble adoptés les traits principaux d'une culture et d'un comportement "humanoïde", il n'en reste pas moins qu'ils gardent des traces de leur moitié animale, notamment par leur côté sauvage et irascible[1].

De plus, les Khajiits sont naturellement portés sur les verroteries et les bijoux, et affectionnent tout particulièrement les tatouages, qui dans certaines contrées revêtent une signification religieuse. Les Khajiits, plutôt individualistes, sont de farouches combattants, notamment à "mains" nues à l'aide de leurs griffes, mais n'entretiennent pas d'armée régulière[2].

Histoire

Durant l'Ère Première, la région comportait environ seize royaumes indépendants (Anequina, Rimmen, Rivefort, Dune, Orcrête, Verkarth, Meirval, Helkarn, Alabaster, Bruk'ra, Corinthe, Pellitine, Tenmar, Torval, Khenarthia et Senchelle) mais la Peste Thrassienne de 1E 2260 réduisit le nombre à deux : Anequina et Pellitine[3].

En 2E 309, les deux rois locaux décidèrent de réunir leurs domaines afin de créer la Confédération d'Elsweyr. Dans un élan d'optimisme, les Khajiits ont alors décidé de nommer leur nouveau domaine "Elsweyr" (déformation du terme "elsewhere", qui signifie "ailleurs"), en hommage à un vieux proverbe khajiit qui dit "la société parfaite existe toujours quelquepart ailleurs"[4].

Les tribus nomades du désert, sous la direction de leurs chefs, se sentirent trahies et entamèrent une guerre contre Elsweyr. Peu s'en fallut pour que l'Empire ne fît à cette époque main basse sur l'ensemble de la région quand il fut appelé à l'aide par un des deux rois ; mais il était alors confronté en interne au même genre de difficultés, et différa son intervention[4].

Finalement, une solution intermédiaire d'alternance du pouvoir fut trouvée par le Mane Rid-T'har-ri'Datta : selon un cycle fondé sur les lunes, le pouvoir était assuré par les nobles ou par les chefs des tribus nomades[4].

Durant le Simulacre Impérial, la province attaqua Val-Boisé durant la Guerre de Cinq Ans qu'elle gagna lui permettant d'élargir son territoire vers l'Ouest[3].

Un conflit frontalier concernant le Trans-Niben l'opposa à Cyrodiil qui fut réglé en faveur de la province impériale. Une organisation terroriste, la Renrijra Krin, s'en prit alors aux intérêts impériaux de la province en guise de protestation[3].

Au début de la Quatrième Ère, le Mane est assassiné. Une guerre civile éclate, l'Empire n'a plus de présence que dans le Nord de la province.

En 4E 115, suite aux Nuits du Néant, la Confédération d'Elsweyr tombe sous le protectorat du Domaine Aldmeri qui sépare la province en reformant les antiques royaumes d'Anequina et Pellitine[5].

Notes et références