Dunmer (culte)

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher

À l'époque où on les appelait encore Chimer, les Elfes de Morrowind étaient plus attirés par les rites païens des Daedra que par ceux des Aedra ou des dieux des Hommes.


À l'issue du conflit entre Chimer et Dwemer , les Dwemer disparurent et les généraux vainqueurs Vivec, Almalexia et Sotha Sil, accédèrent à la vie éternelle en trahissant celui qui les avait menés, le Seigneur Indoril Nérévar.


La légende veut que, pour les punir de leur prétention, le Prince Daedra Azura fit porter à tout le peuple Chimer la marque de ce sacrilège sous la forme d'une peau sombre et d'yeux rouges, créant ainsi le nouveau peuple Dunmer, et jura que Nerevar se réincarnerait un jour pour rétablir la justice. Depuis, Vivec, Almalexia et Sotha Sil forment ce qu'on appelle le Tribunal et sont les objets principaux du culte officiel Dunmer.


La trahison initiale grâce à laquelle ils sont devenus dieux est soigneusement dissimulée, et ils sont des dieux très aimés du peuple dunmer. Néanmoins, les cultes de Daedra, maléfiques ou non, restent relativement vivaces, notamment celui d'Azura, mais aussi ceux de Boéthia, Méphala, Molag Bal, Malacath, Shéogorath et Mehrunes Dagon.


Le culte des Tribuns s'est en effet établi dans la continuation de l'ancienne religion, via le dogme des Anticipations : les Dieux Vivants seraient en fait l'évolution transcendante des trois Bons Daedra (Azura pour Sotha Sil, Boéthia pour Almalexia et Méphala pour Vivec), reprenant leurs vertus et leur rôle dans la société dunmer. Les quatre autres Daedra dont le culte était courant en Morrowind ont alors été considérés comme "mauvais", mais incarnant un mal nécessaire, mettant à l'épreuve le peuple dunmer afin de le purifier de ses tares. Les 4 mauvais daedra sont nommés Quatre Coins de la Maison des Troubles dans les dogmes du Temple.


Le développement du Nouveau Temple a également institué le culte de ses Saints, figures ayant, selon la doctrine du Temple, atteint une spiritualité exemplaire par la pratique des vertus dogmatiques, et dont la bénédiction est couramment invoquée dans la vie quotidienne des Dunmers, en tant que patrons d'une profession ou avant d'entreprendre un voyage ou une tâche importante.

Ce culte a englobé l'ancestrale vénération de Véloth, le prophète légendaire qui, sous la guidance des trois Bons Daedra, aurait mené jusqu'en Vvardenfell les Elfes dissidents qui devaient devenir les Chimer.

Depuis toujours, les Dunmers vouent également un culte à leurs ancêtres. Les Daedra sont d'ailleurs, selon ce culte, les ancêtres les plus forts.

Les Dummers ont pour rituel d'incinérer leurs morts, ce qui symbolise le retour à leurs origines. Ils déposent des pommes des cendres pour symboliser le renouveau, le cycle éternel de la vie.

Après la chute des Tribuns, Azura, Boéthia et Mephala sont considérés par certains Dummers comme le "vrai tribunal" , aussi appelés les Cathartes.