Argonien : Différence entre versions

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
m (Description)
 
(11 révisions intermédiaires par 2 utilisateurs non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
{{article incomplet}}
 
 
[[Fichier:Argonians_Adamowicz_Skyrim.png|center|400px]]
 
[[Fichier:Argonians_Adamowicz_Skyrim.png|center|400px]]
Les '''Argoniens''', ou '''Saxhleel''' (Peuple de la Racine) en [[Jel]], forment le peuple reptilien qui vit dans le [[marais Noir]]. C'est un peuple réservé qui ne sort que rarement de son marais d'origine.
+
Les '''Argoniens''' ('''Saxhleel''', ou Peuple de la Racine dans leur langue maternelle le [[Jel]]) sont les natifs reptiliens du [[Marais Noir]], une vaste province de marécage dans le sud-est de [[Tamriel]]. Les Argoniens ont une durée de vie similaire à celle des [[humain]]s<ref>[[TESO:Posez-nous vos questions|Posez-nous vos questions]]</ref>. Les argoniens s'organisent en tribus autour d'un [[Hist]] avec lequel ils entretiennent un lien particulier.
  
Les Argoniens ont la particularité de posséder un lien symbiotique avec une espèce d'arbre conscient : les [[Hist]]s.
+
{{Citation
 +
| texte              = Au cours de l'histoire de Tamriel, les Argoniens ont probablement été le peuple le plus incompris, méprisé et insulté de toutes les races sensées. Ceux qui ont pris le temps de s'intéresser à leur culture ont pu apprécier à leur juste valeur ce peuple noble et beau.
 +
| auteur            = Brendan l'Obstiné
 +
| source            = Guide de poche de l'Empire, Troisième édition/Argonie
 +
| date              =
 +
}}
  
 
== Origine ==
 
== Origine ==
[[Image:Marqueur funéraire.jpg|thumb|Marqueurs funéraires]]
+
Les argoniens seraient selon la théorie la plus communément admise le fruit d'expériences des Hists<ref name=anuade>[[L'Anuade paraphrasée]]</ref>, premières créatures mortelles avec les [[Ehlnofey]]s. La raison de cette création serait, selon le mythe, de faire des argoniens des médiums de communication pour parlementer avec les Ehlnofeys, ainsi que des protecteurs des Hists. Une autre théorie explique que les Argoniens seraient "''les descendants de [[Boéthia]] et des Hommes-Serpents''"<ref name=kier-jo>[[Développeur_inconnu#kier-jo|Kier-jo]]</ref>, les "Hommes-Serpents" faisant probablement référence aux [[Tsaesci]]s.
Les argoniens seraient selon la théorie la plus communément admise le fruit d'expériences des Hists<ref name=anuade>[[L'Anuade paraphrasée]]</ref>, premières créatures mortelles avec les [[Ehlnofey]]s. La raison de cette création serait, selon le mythe, de faire des argoniens des médiums de communication pour parlementer avec les Ehlnofeys, ainsi que des protecteurs des Hists.<br>
 
Une autre théorie explique que les Argoniens seraient "''les descendants de [[Boéthia]] et des Hommes-Serpents''"<ref name=kier-jo>[[Développeur_inconnu#kier-jo|Kier-jo]]</ref>, les "Hommes-Serpents" faisant probablement référence aux [[Tsaesci]]s.
 
  
Les Argoniens sont, avec les [[Khajiit]]s et les [[Orque]]s, l'une des nations autochtones de [[Tamriel]] et, comme eux, furent rapidement refoulés par les colonisateurs [[Elfe]]s et [[Humain]]s, jusqu'à ne plus représenter qu'une minorité au sein de l'actuel Empire. Ils ont néanmoins réussi à préserver leur indépendance dans les marais orientaux du [[Marais Noir]].
+
Les Argoniens sont, avec les [[Khajiit]]s et les [[Orque]]s, l'une des nations autochtones de Tamriel et, comme eux, furent rapidement refoulés par les colonisateurs [[Elfe]]s et Humains, jusqu'à ne plus représenter qu'une minorité au sein de l'actuel [[Empire]]. Ils ont néanmoins réussi à préserver leur indépendance dans les marais orientaux du Marais Noir.
  
 
Peu d'Argoniens sortent du Marais Noir, région particulièrement hostile aux étrangers<ref name=pge1#argonie>[[Guide de poche de l'Empire, Première édition/Régions sauvages|Guide de Poche de l'Empire, Première Édition - Argonie]]</ref><ref name=pge3#argonie>[[Guide de poche de l'Empire, Troisième édition/Argonie|Guide de Poche de l'Empire, Troisième Édition - Argonie]]</ref> ; ajoutant cela aux origines divergentes des autres races, les Argoniens forment un peuple incompris par les autres.
 
Peu d'Argoniens sortent du Marais Noir, région particulièrement hostile aux étrangers<ref name=pge1#argonie>[[Guide de poche de l'Empire, Première édition/Régions sauvages|Guide de Poche de l'Empire, Première Édition - Argonie]]</ref><ref name=pge3#argonie>[[Guide de poche de l'Empire, Troisième édition/Argonie|Guide de Poche de l'Empire, Troisième Édition - Argonie]]</ref> ; ajoutant cela aux origines divergentes des autres races, les Argoniens forment un peuple incompris par les autres.
  
 
== Description ==
 
== Description ==
 +
=== Psychologie ===
 +
Les Argoniens forment un peuple réservé, difficile à appréhender, et qui n’accorde que difficilement sa confiance. Pourtant, ils sont extrêmement loyaux et prêts à se battre jusqu’à la mort pour ceux qu’ils considèrent comme leurs amis<ref name=tes3>Événements de {{média|Morrowind}}</ref>.
 +
 +
Leurs réserves et prudences sont probablement dues à l'esclavage par les [[Dunmer]]s et les diverses oppressions qu'ils ont subis dans le passé. Incompris, ils sont souvent vus comme étant des "aliens" par les autres races, ou parfois comme des bêtes voire des monstres dénués d'émotions. C'est bien entendu faux, mais les visages des Argoniens semblent dénués d'expression, à part quelques unes telles que la colère (qui consiste à montrer les dents)<ref>[[Méta:Christiane_Meister#argonians_expression|Christiane Meister : L'expression des argoniens]]</ref>…
  
=== Psychologie ===
+
Bien qu'ils soient apparemment des êtres autonomes, ils disent faire passer l'intérêt des clans avant leurs propres intérêts individuels<ref name=redguard>Événements de {{média|redguard}}</ref>. Par ailleurs ils sont intiment liés aux Hists, ces derniers pourraient prendre le contrôle des Argoniens<ref name=LCI/>.
[[Image:Oeuf argonien.jpg|thumb|Œuf argonien]]
 
Les Argoniens forment un peuple réservé, difficile à appréhender, et qui n’accorde que difficilement sa confiance. Pourtant, ils sont extrêmement loyaux et prêts à se battre jusqu’à la mort pour ceux qu’ils considèrent comme leurs amis<ref name=tes3>{{média|morrowind}}</ref>.
 
  
Leurs réserves et prudences sont probablement dut à l'esclavage par les [[Dunmer]]s et les diverses oppressions qu'ils ont subit dans le passé.<br>
+
La culture argonienne semble montrer un oubli concernant les actions entre tribus. Pour les Argoniens, se haïr les uns les autres, c'est se haïr car tous des argoniens viennent de la racine<ref>[[Tribus de Tourbevase : relations tribales]]</ref>. Pour cette raison, les argoniens, comme les [[Bosmer]]s, préfèrent vivre dans le présent - ne pas s'attarder sur le passé ou l'avenir, mais simplement sur le présent<ref>[[Motifs culturels 11 : les Elfes antiques]]</ref>.
Incompris, ils sont souvent vus comme étant des "aliens" par les autres races, ou parfois comme des bêtes voire des monstres dénués d'émotions. C'est bien entendu faux, mais les visages des Argoniens semblent dénués d'expression, à part quelques unes telles que la colère (qui consiste à montrer les dents)<ref>[[Méta:Christiane_Meister#argonians_expression|Christiane Meister : L'expression des argoniens]]</ref>
 
  
Bien qu'ils soient apparemment des êtres autonomes, ils disent faire passer l'intérêt des clans avant leurs propres intérêts individuels<ref name=redguard>{{média|redguard}}</ref>. Par ailleurs ils sont intiment liés aux Hists, ces derniers pourraient prendre le contrôle des Argoniens<ref name=LCI/>.<br>
+
{{Citation
Cette connexion entre les Hists et Argoniens s'étiole sur la distance, et disparaît totalement lorsque les Argoniens sont sur d'autres [[plans]].
+
| texte              = Une Langue noire peut devenir un Danse-bourbe, dans la complétude du temps, et inversement. Seul l'Hist sait. Haïr autrui serait nous haïr nous-mêmes. En quoi cela pourrait bien profiter à un Saxhleel ? Mieux vaut oublier et mener sa vie.
 +
| auteur            = Eutei
 +
| source            = Tribus de Tourbevase : relations tribales
 +
| date              =
 +
}}
  
 
=== Physiologie ===
 
=== Physiologie ===
[[Image:Lore-people-Argonian_Concept_Art.png|thumb|200px|Illustration d'un guérisseur Argonien]]
+
[[Image:Oeuf argonien.jpg|thumb|Uxith avec des Œufs argoniens]]
Ce sont des reptiles bien qu'ils possèdent aussi des caractéristiques d'amphibiens ; ils sont notamment capables de respirer sous l'eau et sont d'excellents nageurs.<br>
+
[[Image:SR_Argonian_Female_mage.jpg|thumb|Les femelles sont naturellement douées pour la magie]]
Naturellement immunisés aux poisons et très résistants aux maladies, ils sont tout à fait adaptés à la vie dans le Marais Noir, là où la plupart des autres espèces, si mal préparées, succombent très rapidement<ref name=pge3#argonie/><ref name=recit4>[[Le Récit Argonien, Livre IV]]</ref>.
+
[[Image:SR-Argonian-Sex-Dysphorism.png|thumb|Mâle et femelle typiques]]
 +
L'allégorie argonienne connue sous le nom de la parabole du devenir déclare que l'Hist a trouvé les formes humanoïdes des hommes et des mers utiles, modelant la forme des lézards du marais après eux pour créer des Argoniens<ref>[[TESO:Archives du maître du savoir/Jee-Lar répond à vos questions 2|Archives du maître du savoir - Jee-Lar répond à vos questions 2]]</ref>. Certains érudits pensent que les argoniens sont une forme évoluée des [[Lézard]]s ancestraux d'Helstrom<ref>[[TESO:Boutique à couronnes#Lézard ancestral d'Helstrom|Boutique à couronnes - Lézard ancestral d'Helstrom]]</ref>. Ajoutant à cette théorie, l'Argonien [[Mere-Glim]] a eu une vision sur [[Umbriel]]. Dans cette vision, Mere-Glim a vécu la vie d'un lézard tous les jours jusqu'à ce que la racine et le goût de la sève Hist viennent, transformant à la fois son corps et son esprit<ref name=SA/>. De même, il existe des théories selon lesquelles l'Hist imite également les formes des montures des Hommes et des Mer, dans le but d'être utilisée par les Argoniens pour parcourir de longues distances<ref>[[Montures écailleuses du marais noir]]</ref>.
  
Les Argoniens, comme tous les reptiles, sont des êtres à sang froid, c'est pourquoi les armées constituées d'Argoniens combattent principalement pendant les périodes chaudes, préférant se reposer en hiver.<br>
+
Les Argoniens croient que leur âme leur a été donnée par l'Hist<ref name=LCI/> - selon le folklore argonien, il n'y avait rien avant l'Hist<ref>[[La communion perdue]]</ref>. Pour cette raison, les âmes des Saxhleel contiennent des qualités uniques qui les distinguent des âmes des hommes et des mers<ref>[[TESO:TES Online/Chargement|Écran de chargement]] de {{média|Online}}</ref>. La plupart des Argoniens sont capables de sentir la présence de l'Hist dans leur esprit à tout moment, mais plus ils s'éloignent du Marais Noir, plus la connexion s'affaiblit<ref name=LCI/>. Certains Argoniens peuvent même naître sans cette connexion et sont considérés par d'autres de leur genre comme défavorisés parce qu'ils ne peuvent pas comprendre le plus simple des gestes argoniens<ref>[[L'étrange cas de Ja-Reet]]</ref>.
[[Magnus Septim]], alors roi de [[Lilmoth]] dut ainsi se replier durant l’hiver pendant la guerre contre [[Morrowind]]<ref name=louve7>[[La Reine-Louve, livre VII]]</ref>.
 
  
[[Image:SR_Argonian_Female_mage.jpg|thumb|200px|Les femelles sont naturellement douées pour la magie]]
+
Bien que les Argoniens semblent de nature reptilienne à première vue, ils présentent également caractéristiques d'amphibiens: ils sont capables de respirer sous l'eau par de petites branchies derrière leurs oreilles, de nager en utilisant la même méthode que celle d'un têtard ou d'une anguille en se déplaçant leur queue côte à côte pour se propulser dans l'eau. Naturellement immunisés aux poisons et très résistants aux maladies, ils sont tout à fait adaptés à la vie dans le Marais Noir, là où la plupart des autres espèces, si mal préparées, succombent très rapidement, les Argoniennes femelles ont en outre ce qui semble être des seins de mammifères, mais sont en même temps capables de pondre des œufs<ref name=pge3#argonie/>. Les genres des Argoniens sont parfois appelés ''phases de vie''. On dit qu'à la sortie du stade juvénile de la vie, un Argonien léchera la sève Hist afin de stimuler ses glandes endocrines, pour donner des organes appropriés à partir desquels le sexe de l'Argonien puisse se différencier. Cependant, cela n'est pas confirmé<ref>[[Mythes et légendes de l'Hist]]</ref> et les nouveau-nés argoniens peuvent apparemment être de l'un ou l'autre sexe<ref name=tes3/>.
Un sujet à controverse est le mode de reproduction des Argoniens ; en effet il semblerait qu'ils soient ovovivipares<ref name=pete_eggs>[[Méta:Pete_Hines#eggs|Pete Hines : Do Argonians lay eggs?]]</ref>, c'est à dire que la femelle porte l'œuf en gestation dans son ventre, et il éclot tout autant à l'intérieur.<br>
 
Toutefois, Voyageuse-du-Nouveau-Jour nous explique que les Argoniens fabriquent des nids<ref name=tes3/>, et Dreekius ajoute que les œufs argoniens non-éclos sont utilisés à la place des [[Gemme spirituelle|gemmes spirituelles]]<ref name=redguard/>.<br>
 
En effet les Argoniens semblent être extrêmement réceptifs à la [[magie]] —plus que les humains—, tout particulièrement les femelles.<ref name=tes3/>
 
  
Il se pourrait donc que les Argoniens soient à la fois ovovivipares et ovipares<ref name=mark_eggs>[[Méta:Mark_Nelson#eggs|Mark Nelson : Do Argonians lay eggs?]]</ref><ref name=mark_eggs1>[[Méta:Mark_Nelson#eggs2|Mark Nelson : Argonian egg-laying, again]]</ref> ; dans les milieux hostiles (ou simplement pour maximiser les chances de maturation de l'enfant) la femelle porterait les œufs, mais elle serait aussi capable de les pondre, la laissant libre de ses mouvements.
+
La vie argonienne commence par une couvée d'œufs conçue par une paire accouplée. Les tribus du Marais Noir ont toutes leurs propres coutumes pour choisir leurs partenaires. Certains se choisissent par amour ou par attraction<ref>Dialogue avec Chal-Maht dans {{média|online}}</ref> et certains, comme la tribu [[Vive-Gorges]], nouent des liens avec des membres d'autres tribus pour améliorer les relations tribales<ref name=pavu/>. Dans tous les cas, les œufs sont pondus et transférés dans un uxith (ou "nid"), où ils sont soignés par des couveuses jusqu'à leur éclosion. En plus de répondre aux besoins des œufs et de discerner lesquels est fertile et lesquels ne sont pas destinés à éclore, les couveuses lisent également des comptines et jouent de la flûte pour leurs œufs<ref name=meena>Dialogue avec la couveuse Meena dans {{média|online}}</ref><ref>[[Chansons et carillons]]</ref>. Les couveuses tiennent un registre méticuleux de chaque œuf qui entre dans l'uxith; le couple qui lui a donné naissance, le nombre de nouveau-nés qui émergent, lorsque les œufs éclosent, les signes d'étoile sous lesquels les nouveau-nés sont nés etc...<ref>[[Marques des éclosions]]</ref>. Si un œuf argonien n'est pas destiné à éclore, il retourne à l'Hist, s'estompant dans les racines<ref name=meena/>, il peut également être utilisé à la place des [[gemme spirituelle|gemmes spirituelles]]<ref name=redguard/>. Contrairement aux enfants des autres races, qui doivent être constamment pris en charge par leurs parents pour survivre, les nouveau-nés argoniens naissent avec la capacité de marcher<ref>[[L'étrangeté des Peaux-Sèches]]</ref>. Il se pourrait que les Argoniens soient également ovovivipares, dans les milieux hostiles (ou simplement pour maximiser les chances de maturation de l'enfant) la femelle porterait les œufs<ref>[[Méta:Mark_Nelson#eggs|Mark Nelson : Do Argonians lay eggs?]]</ref><ref>[[Méta:Mark_Nelson#eggs2|Mark Nelson : Argonian egg-laying, again]]</ref>.
  
[[Image:AR_Argonians.jpg|thumb|200px|Argoniens quasi-humains]]
+
Bien que les Saxhleel semblent généralement de sang-froid, ils peuvent apparemment réguler leurs températures corporelles tout aussi efficacement que leurs homologues mammifères. Grâce à cela, ils peuvent être trouvés errants dans les environnements froids de [[Solstheim]] et [[Bordeciel]] sans aucune répercussion négative<ref>Événements de {{média|Skyrim}}</ref>. Certains érudits pensent que cela est possible en raison des puissantes magies qui se trouvent dans la sève Hist, que la race reptilienne ingère tout au long de leur vie<ref>[[Des Argoniens]]</ref>. Cependant les armées constituées d'Argoniens combattent principalement pendant les périodes chaudes, préférant se reposer en hiver. [[Magnus Septim]], alors roi de [[Lilmoth]] dut ainsi se replier durant l’hiver pendant la guerre contre [[Morrowind]]<ref>[[La Reine-Louve, livre VII]]</ref>.
En dehors de cela, les Argoniens se divisent en plusieurs sous-espèces et les Hists semblent capables de modeler les Argoniens ; certains ont des ailes, d'autres ressemblent à des serpents, des hommes à écailles, les femelles ont ou non des seins.<br>
 
Les modalités d'apparition des différentes formes restent inconnues.
 
  
[[Image:MW-Shatalg.jpg|thumb|200px|Shatalg, une Argonienne sans seins]]
+
Les apparences argoniennes vont du reptilien au presque humain; cela est causé par la sève Hist qu'ils ingèrent en tant que nouveau-nés<ref name=SA/> qui a lieu cérémonieusement le jour de leur dénomination<ref name=tes3/>. Les peintures rupestres antiques représentent des figures qui semblent être plus semblables à des arbres qu’Argonien<ref name=LCI/>. L'apparence et la physiologie des Argoniens sont presque uniquement déterminées par leur Hist. Bien qu'un Argonien puisse avoir des ancêtres d'une tribu très différente, ils afficheront toujours les caractéristiques de la tribu dans laquelle ils sont nés. Un bon exemple de cela est la tribu des argoniens fantômes, connue en Jel sous le nom de [[Veeskhleel]]. Tous les Veeshkleel sont impuissants et ne peuvent pas avoir d'enfants eux-mêmes, mais en volant des œufs et en les faisant éclore sous leur propre arbre Hist, tous les Veeshkleel affichent les mêmes traits<ref>[[Tribus de Tourbevase : les Fantômes]]</ref><ref name=eso/>. Certains traits peuvent s'estomper à mesure qu'un Argonien s'éloigne de son Hist respectif, mais ils reviendront également une fois que l'Argonien sera revenu près de son Hist<ref>[[TESO:Archives du maître du savoir/Jee-Lar répond à vos questions|Archives du maître du savoir - Jee-Lar répond à vos questions]]</ref>. Les Argoniens reclus qui vivent dans des endroits éloignés de la lumière du soleil, comme les cavernes souterraines, perdent la couleur de leurs écailles et deviennent pâles<ref name=eso/>. Un Argonien peut également demander à son hist de changer de sexe, ce qui est généralement suivi d'une cérémonie<ref>[[Une grande transformation]]</ref>.
Le dimorphisme sexuel est moins visible que chez les autres races humaines ou elfiques, outre l'absence notable de seins chez certaines femelles.<br>
 
Les mâles ont souvent de longues cornes et pics, portent généralement des écailles colorées et leurs yeux sont le plus souvent verts. Au contraire les femelles, généralement plus petites, ont des cornes et pics bien plus petits, la différence étant compensée par des bijoux et parures (bien que les mâles peuvent en porter), leurs yeux sont généralement rouges et leur teint est plus terne et uniforme<ref name=meister_argonians>[[Christiane_Meister#argonians|Christiane Meister : Différences entre argoniens mâles et femelles]]</ref>.<br>
 
Bien entendu, ces différences ne sont que des généralités et peuvent être ténues dans nombre de cas.
 
  
Il est aussi à noter que le sexe des Argoniens est parfois mentionné comme étant une "phase de vie"<ref name=tes3/>, laissant entendre qu'un individu argonien pourrait changer de sexe au cours de son existence, à moins que cela ne fasse référence au principe de réincarnation propre à la [[Argonien_(culte)|religion argonienne]]<ref name=graine>[[Anciens récits des Dwemers, 2e partie - La Graine]]</ref><ref>{{média|SA}}</ref>.
+
Le dimorphisme sexuel est moins visible que chez les autres races humaines ou elfiques, outre l'absence notable de seins chez certaines femelles. Les mâles ont souvent de longues cornes et pics, portent généralement des écailles colorées et leurs yeux sont le plus souvent verts. Au contraire les femelles, généralement plus petites, ont des cornes et pics bien plus petits et sont naturellement plus douées pour la [[magie]], la différence étant compensée par des bijoux et parures (bien que les mâles peuvent en porter), leurs yeux sont généralement rouges et leur teint est plus terne et uniforme<ref>[[Christiane_Meister#argonians|Christiane Meister : Différences entre argoniens mâles et femelles]]</ref>. Bien entendu, ces différences ne sont que des généralités et peuvent être ténues dans nombre de cas.
 
 
[[Image:SR-Argonian-Sex-Dysphorism.png|thumb|center|500px|Mâle et femelle typiques]]
 
  
 
===Différentes espèces===
 
===Différentes espèces===
 
Il existe de nombreuses sous-espèces argoniennes réunies en tribus. La plupart d’entre elles ne trouvent pas grand intérêt au monde extérieur, c’est pourquoi on ne les voit jamais en dehors de leur province d'origine<ref name=pge1#argonie/>.
 
Il existe de nombreuses sous-espèces argoniennes réunies en tribus. La plupart d’entre elles ne trouvent pas grand intérêt au monde extérieur, c’est pourquoi on ne les voit jamais en dehors de leur province d'origine<ref name=pge1#argonie/>.
  
L'espèce que l'on voit le plus fréquemment en dehors du Marais Noir ne semble pas porter de nom particulier, bien qu'ils furent nommés "Hists" lors de l'Ère Seconde<ref name=pge1#argonie/>, la confusion avec les arbres pourrait venir du fait qu'ils servent de porte-parole aux Hists.
+
L'espèce que l'on voit le plus fréquemment en dehors du Marais Noir ne semble pas porter de nom particulier, bien qu'ils furent nommés "Hists" lors de l'[[Ère Seconde]]<ref name=pge1#argonie/>, la confusion avec les arbres pourrait venir du fait qu'ils servent de porte-parole aux Hists.
  
 
====Les Archéens====
 
====Les Archéens====
Aussi appelés ''Archeins'', les Archéens sont de fervents esclavagistes, et la caste noble des Argoniens<ref name=recit3>[[Le Récit Argonien, Livre III]]</ref>. Dans la cité de [[Gideon]], leurs intrigues de cour sont aussi sombres que la divinité qu’ils adorent : [[Seth]]<ref name=tes1>{{média|Arena}}</ref>.
+
Aussi appelés ''Archeins'', les Archéens sont de fervents esclavagistes, et la caste noble des Argoniens<ref name=recit3>[[Le Récit Argonien, Livre III]]</ref>. Dans la cité de [[Gideon]], leurs intrigues de cour sont aussi sombres que la divinité qu’ils adorent : [[Seth]]<ref name=tes1>Événements de {{média|Arena}}</ref>.
  
En 2E 572, ils sont une tribu parmi d'autres, qui fait fortune en réduisant en esclavage les tribus voisines. Ils sont également basés dans le [[Marais épineux]], et commercent avec la Grande [[Maison Drès]]<ref>[[D'Argonien à Saxhleel]]</ref>.
+
En 2E 572, ils sont une tribu parmi d'autres, qui fait fortune en réduisant en esclavage les tribus voisine. Ils sont également basés dans le [[Marais épineux]], et commercent avec la Grande [[Maison Drès]]<ref>[[D'Argonien à Saxhleel]]</ref>.
  
 
====Les Nagas====
 
====Les Nagas====
[[Fichier:Eso-Murkmire-Naga.jpg|200px|thumb|un Naga, plus poisson que serpent]]
+
Les Nagas sont une race d'Argoniens qui vit dans les parties intérieures du marais noir. Les Nagas ont quelques différences distinctes dans leur apparence par rapport aux Argoniens les plus couramment observées dans Tamriel. Ils sont décrits comme ayant «des bouches énormes remplies de crocs qui ressemblent à des aiguilles». Les nagas ont été décrits comme se tenant de sept à huit pieds de haut, mais semblent généralement être d'une hauteur plus moyenne, et sont parfois appelés «vipère heurtante», suggérant des caractéristiques de type [[serpent]].
Vipères massives aux écailles noires et luisantes, dotées de jambes et de bras et hautes de sept pieds. Ces bandits carnivores viennent de l'intérieur du marais, ils aiment dévaliser et dévorer les voyageurs assez fous pour utiliser les routes commerciales<ref name=pge3#argonie/><ref name=recit2>[[Le Récit Argonien, Livre II]]</ref>.
+
 
 +
Lorsque les intérêts impériaux tentaient de maintenir des plantations en Argonie, les Nagas agissaient généralement comme des voleurs de route; cependant, après l'arrêt de ces efforts, ils ont depuis quitté les routes et sont retournés dans les marais intérieurs<ref name=pge3#argonie/><ref name=recit2>[[Le Récit Argonien, Livre II]]</ref>.
 +
 
 +
Les Naga-Kur (ou «tribu d'[[Aiguemorte]]») du nord de [[tourbevase]] contrôlent une grande partie des marais intérieurs. Contrairement aux Nagas sans tribu qui habitent la région, les Naga-Kur sont de fiers guerriers, profondément ancrés dans la tradition. Ils sont hostiles aux étrangers et redoutés par les tribus voisines à cause de leurs manières brutales<ref>[[Tribus de Tourbevase : la tribu d'Aiguemortes]]</ref><ref name=eso/>.
  
 
====Les Agacephs====
 
====Les Agacephs====
Ligne 72 : Ligne 72 :
  
 
====Les Paatrus ====
 
====Les Paatrus ====
Argoniens hostiles, à l'apparence de crapauds, vivant dans les profondeurs du Marais Noir<ref name=recit4/>.
+
Argoniens hostile, à l'apparence de crapauds, vivant dans les profondeurs du Marais Noir<ref name=recit4/>.
  
 
====Les Sarpas ====
 
====Les Sarpas ====
Argoniens ailés<ref name=recit4/>.
+
Argoniens ailé<ref name=recit4>[[Le Récit Argonien, Livre IV]]</ref>.
  
 
====Les Béhémoths ====
 
====Les Béhémoths ====
Variété monstrueuse d'Argoniens, vivant en Murkmire, autour de [[Gidéon]]. [[Fichier:Eso-Murkmire-Behemoth.jpg|200px|thumb|l'Argonien Béhémoth]]
+
Les Béhémoths argoniens sont des Argoniens bipèdes massifs, spécialement créés par l'Hist<ref>Dialogue avec Kishi dans {{média|online}}</ref>. Ils ont de puissantes attaques de mêlée et peuvent également cracher du poison. On suppose qu'ils sont devenus des géants après l'ingestion de sève d'Hist.
 +
 
 +
<center><gallery mode="packed-hover" heights="250px">
 +
Eso-Murkmire-Behemoth.jpg|l'Argonien Béhémoth
 +
AR_Argonians.jpg|Argoniens quasi-humains
 +
Eso-Murkmire-Naga.jpg|un Naga, plus poisson que serpent
 +
MW-Shatalg.jpg|Shatalg, une Argonienne sans seins
 +
TESL-Archein Venomtongue.jpg|Langue-Venin archéine
 +
</gallery></center>
 +
 
 +
== Société ==
 +
[[Fichier:TESL-Hist Speaker.jpg|thumb|Une parlesève]]
 +
La plupart, sinon toutes les tribus argoniennes vénèrent et construisent leur vie autour d'un Hist. Ils ingèrent sa sève lors des rituels, pondent leurs œufs parmi ses racines et vivent souvent selon la volonté de l'Hist. Les tribus qui construisent leur vie autour d'un Hist le font souvent littéralement, en construisant leurs colonies autour de l'Hist<ref>[[Ordre général des troupes du Domaine 719a]]</ref>. Les chefs argoniens connus sous le nom de sylvegarde s'occupent de l'Hist de la tribu et recherchent sa sagesse par la communication avec l'arbre. En de rares occasions, l'Hist peut parler directement avec un individu, bien que la plupart des sylvegardes puissent interpréter les signes envoyés par l'Hist<ref name=pavu>Dialogue avec le Sylvegarde Pavu dans {{média|online}}</ref>. Certaines tribus possèdent un parlesève, qui est un intermédiaire direct avec l'Hist. Le parlesève passera des jours ou des semaines parmi les racines et la canopée de l'Hist; ingérant de la sève, mangeant le fruit autrement interdit de l'arbre et utilisant de nombreuses heures de la journée pour se livrer à la contemplation solitaire. Le parlesève émerge de sa solitude avec les connaissances qu'il a acquises de l'Hist au cours de ses longues périodes d'étude<ref>[[Tribus de Tourbevase : les Danse-bourbe]]</ref>.
 +
 
 +
{{Citation
 +
| texte            = Le parlesève embrasse l'Hist pour apprendre directement de lui
 +
| auteur            =
 +
| source            = Tribus de Tourbevase : les Danse-bourbe
 +
| date              =
 +
}}
 +
 
 +
=== Art et architecture ===
 +
[[Fichier:ON argonian hut.png|thumb|Hutte argonienne]]
 +
Le peuple argonien a dans la période pré-[[Tombée de la nuit]] construit et vécu dans des structures pyramidales grandioses qu'ils appelaient des [[xanmeer]]s et avaient des sanctuaires dédiés aux étoiles<ref name=loriasel/>. Cependant, ceux-ci ont été abandonnés pour une raison inconnue et les Saxhleel eux-mêmes ne peuvent pas se souvenir de la vie à cette époque<ref>[[Lieux sacrés]]</ref>. Pendant la deuxième ère, les Argoniens de [[Fangeombre]] vivaient dans des huttes faites de boue, tandis que ceux de Tourbevase construisaient des colonies en bois<ref name=eso/>. En raison de ce changement alarmant, certains érudits doutent que les xanmeers aient même été construits par les Argoniens, qui, à leur avis, se sont contentés d'en revendiquer la propriété. Des plumes, des couleurs vives et des peaux de lézards décorent la majorité de leurs bâtiments et œuvres d'art <ref>[[Nouveau guide impérial de Tamriel/Marais Noir|Nouveau guide impérial de Tamriel - Marais Noir]]</ref>.
 +
 
 +
L'architecture argonienne moderne est façonnée par le concept de la conquête de Shunatei, "C'est la douleur causée par trop d'attachement à ce qui n'est plus.", également décrite comme la "peur de la mort et de l'oubli". Les Argoniens estiment que la construction de structures en pierre dans la croyance qu'ils vont durer des siècles est stupide, et indiquent les innombrables autres ruines qui parsèment d'autres provinces comme preuve de l'inévitabilité de leur destruction. Pour cette raison, ils construisent plutôt des structures temporaires<ref>Dialogue avec Talen-Jush dans {{média|online}}</ref>.
 +
 
 +
{{Citation
 +
| texte            = J'ai beaucoup d'amis à peau sèche par ici, mais même les meilleurs d'entre eux pensent que nous sommes stupides de laisser nos demeures de pierre sombrer dans la boue. Nous appelons ça le shunatei.
 +
| auteur            =
 +
| source            =
 +
| date              =
 +
}}
 +
 
 +
Les Argoniens seraient passées maîtres dans l'art de fabriquer des bijoux, ce qui est recherché dans de nombreuses provinces<ref>Dialogue avec Madesi dans {{média|skyrim}}</ref>. Les Argoniens semblaient également être les pionniers des arts de l'[[alchimie]], car les alchimistes du Marais Noirs soutiennent depuis longtemps que les phases de la lune dictent le positionnement précis des calcinateurs<ref>[[Traité sur l'usage approprié de l'incinérateur]]</ref>.
 +
 
 +
Les armes et armures argoniennes diffèrent selon les tribus, et les conceptions ont changé avec le temps. Les Argoniens antiques pré-Tombée de la nuit utilisaient du [[verre]] volcanique, des étoffes élaborées, du [[cuir]], des [[os]] et du bronze pour s'armer et se protéger. Leurs armes et armures étaient souvent ornées de plumes, de fils teints, de bijoux, d'emblèmes en bronze et d'[[or]]. L'utilisation du métal est presque inconnue dans de nombreux aspects de l'artisanat argonien après la tombée de la nuit<ref>[[Motifs artisanaux 70 : Aînés argoniens]]</ref>. Les Naga-Kur de tourbevase fabriquent des armes et des armures à partir des corps de leurs défunts. Les écailles, la peau et les os de leurs morts sont façonnés pour protéger les vivants. Les écailles du défunt peuvent servir de décoration, tandis que les os constituent souvent les armes des Aiguemortes<ref>[[Motifs artisanaux 69 : Aiguemortes]]</ref>. Les [[Xit-Xaht]] de [[Mazzatun]] ont conçu une armure légère qui reposait sur du cuir et des os solides pour protéger la chair du porteur. L'armure et les armes ont été conçues pour permettre aux Xit-Xaht de se déplacer rapidement dans le marais et de frapper durement leurs cibles. Les couches d'os sont conçues pour dévier les coups, bien que l'artisanat de Mazzatun laisse souvent le ventre exposé. Des panaches, des crânes aviaires et reptiliens, et le sigil du chemin en spirale de la ville de Mazzatun ornent souvent les armes et armures des Xit-Xaht, les rendant facilement identifiables d'autres tribus<ref>[[Motifs artisanaux 45 : Mazzatun]]</ref>. Les armures argoniennes de la région de fangeombre, datant de la deuxième ère, utilisaient souvent des os, des écailles de tortue, des coquillages et de la peau de serpent pour protéger le porteur. Les plumes, les dents dentelées, les [[turquoise]]s et les [[jade]]s constituaient souvent les ornements des pièces artisanales, avec des motifs en spirale et géométriques mettant en évidence une ornementation<ref>[[Motifs culturels 9 : les Argoniens]]</ref>.
 +
 
 +
=== Médecine et soins ===
 +
En tourbevase, les yeux de [[grenouille]]s marinées sont utilisés pour régler les problèmes d’acidités gastriques. Certaines tribus les considèrent comme une friandise. Les Argoniens ont également de nombreux produits utilisés pour le soin des écailles. Un baume à base d'huile de [[palmier]] est utilisé pour garder les écailles saines et humides. Les hydratants à base de plantes destinés aux écailles argoniennes sont connus pour irriter la peau de toutes les autres races.
 +
 
 +
=== La langue ===
 +
{{main|Jel}}
 +
Le jel est la langue du peuple argonien et est unique parmi les autres races tamrieliques car elle n'est pas liée à l'ancien Ehlnofex. Elle est venue de l'Hist, les créateurs du peuple argonien. Elle n'a pas non plus de verbes au passé ou au futur, seulement le présent. Outre la communication purement verbale, les Argoniens utilisent également les mouvements du corps pour exprimer leur attitude envers le sujet dont ils parlent<ref name=Jaxsik/>.
 +
 
 +
{{Citation
 +
| texte              = L'essentiel des nuances dans la conversation argonienne naît de métaphores denses et de mouvements corporels subtils. Cela rend parfois le Jel difficile à apprendre. Mais même lorsqu'il parle le commun, mon peuple émaille son discours de mots de sa propre langue.
 +
| auteur            = Éclaire-le-Chemin
 +
| source            = La langue plus vive : les bases du Jel
 +
| date              =
 +
}}
 +
 
 +
=== Sombres-écailles ===
 +
{{main|Sombres-écailles}}
 +
Les Sombres-écailles est un groupe d'assassins argoniens qui adorent [[Sithis]], le Vide, et se compose de Saxhleel né sous le signe de l'ombre. Selon certaines sources, la chute des anciens Argoniens était due au fait que leurs «écailles étaient assombries» par le contact de Sithis. Les ombres représentent également un type d'application de la loi dans le marais noir, faisant tomber la «loi des marais» sur les étrangers et les indigènes indisciplinés. Ils sont offerts à la naissance à la [[Confrérie noire]], une guilde d'assassins qui suit également Sithis, pour être formés à la furtivité et à l'assassinat<ref>[[Le péril des écailles d'ombre]]</ref>.
 +
 
 +
===Religion===
 +
[[Fichier:ESO nid onirique.jpg|thumb|Une cérémonie de Songe d'Eau pour entrer dans un nid onirique]]
 +
À l'exception des plus profondément assimilés, les Argoniens ne reconnaissent ni n'adorent formellement les [[Divins]]<ref>[[Religions de l'Empire]]</ref>. Certains croient qu'ils adorent leurs créateurs, les Hist, bien que les Argoniens déclarent eux-mêmes qu'ils n'effectuent que des rituels en leur honneur au lieu de les adorer pleinement. Les Argoniens vénèrent également Sithis, un être que même l'Hist reconnaît<ref>[[Des Argoniens]]</ref>. La poigne de Nisswo est un groupe de prêtres dédiés à Sithis qui se promènent à travers Tourbevase pour collecter les «nombreuses vérités» de chaque tribu et partager les croyances de chaque tribu avec d'autres tribus<ref name=eso>Événements de {{média|Online}}</ref>. On pense que [[Z'en]], le dieu Bosmeri du travail, est originaire des mythologies argonienne et [[akavir]]ie avant d'être introduit à [[Val-Boisé]] par des marins [[Kothringi]]<ref name=loriasel>[[Les pierres-clefs de Loriasel]]</ref><ref>[[Lieux sacrés]]</ref>.
 +
 
 +
{{Citation
 +
| texte            = J'appartiens à la Poigne de Nisswo, un genre de communauté.<br>Dans la langue des peaux-sèches, nous serions appelés les « parleurs de rien », car nos paroles sont le vide. Mais nous ne parlons pas tous les mêmes mots, évidemment. Pourquoi ferions-nous cela ?
 +
| auteur            =
 +
| source            =
 +
| date              =
 +
}}
 +
 
 +
 
 +
Une pratique religieuse que les Argoniens partagent dans de nombreuses tribus consiste à entrer dans le "Songe d'Eau", qui se situe entre les lignes d'une vision et de la réalité<ref>Dialogue avec le Parlesève Kuzei dans {{média|online}}</ref> et est capable de manifester des objets dans le monde physique<ref name=eso/>. Les méthodes impliquées pour entrer dans le songe d'eau et en quoi il consiste diffèrent. Cela implique généralement une période d'isolement et d'exposition à de puissantes herbes psychotropes afin que le participant puisse voir au-delà du domaine physique<ref>Dialogue avec Famia Mercius dans {{média|online}}</ref>. La tribu des Vive-Gorges entre dans le songe d'eau en ingérant de la sève d'Hist<ref>Dialogue avec Xukas dans {{média|online}}</ref>. Les Naga-Kur entrent dans le songe d'eau en inspirant des fleurs étoilées brûlantes. À l'intérieur du songe d'eau, ils font face à un kaju, une bête de rêve choisie par leur chef qui doit être tuée sans assistance<ref name=Jaxsik/>.
 +
 
 +
==== Mythe de la création ====
 +
La tribu des Argoniens Adzi-Kostleel pense que le monde a été créé dans une lutte entre deux esprits. À l'origine, il y avait Atak, la grande racine. Au fur et à mesure qu'Atak grandissait, ses racines «En croissant, elle forma d'autres racines, et celles-ci prirent un nom, et voulurent toutes leur propre espace pour croître». Bientôt, il découvrit l'esprit du serpent, Kota, qui était né du néant et avait faim. Atak et Kota se sont battus et se mangèrent jusqu'à ce qu'ils deviennent quelque chose de nouveau et d'indiscernable, Atakota. Ils ont perdu leur peau et leur ombre et se sont endormis. L'Ombre a mangé les racines et a été changée par eux, les gardant en sécurité et leur disant les secrets avant de les libérer au lieu de les dévorer, se laissant dormir aussi. Les secrets ont changé les racines, leur faisant réaliser qu'ils étaient désormais temporaires et pouvaient changer. Beaucoup d'esprits ont appris à craindre ce changement, l'appelant la mort. Le chaos qui s'ensuivit réveilla Atakota et les sépara une fois de plus, conduisant Atak et Kota et leurs racines à faire la guerre pour l'existence de la Mort. Certaines racines buvaient le sang et la sève d'Atakota jusqu'à ce qu'elles poussent des écailles, des crocs et des ailes. D'autres racines étaient protégées par un esprit forestier, chantant avec elle et ne faisant qu'un avec la forêt. Dans le chaos de la guerre, l'Ombre s'est réveillé et a mangé à la fois Atak et Kota, perdant la peau d'Atakota et couvrant toutes les racines, promettant de les garder en sécurité<ref>[[Les Enfants de la Racine]]</ref>.
 +
 
 +
==== Vie après la mort ====
 +
Les Argoniens croient qu'ils "retournent à l'Hist" lorsqu'ils meurent. Ce concept implique, en fait, deux traitements différents: l'un pour le corps et l'autre pour l'âme.
 +
 
 +
{{Citation
 +
| texte            = Très bien. Quand nous mourons, nos mémoires retournent à l'Hist. Quand un de l'Hist meurt, il engendre un [[Œuf mnémique]].<br>Tout ce qu'il a vu, ce que nous avons vu, est contenu dans cet œuf.
 +
| auteur            =
 +
| source            =
 +
| date              =
 +
}}
 +
 
 +
Le corps doit être enterré ou, au moins, laissé exposé aux éléments dans les régions sauvages, où, spécialement dans le marais noir, le cadavre se décomposera rapidement et sera dévoré par différentes bêtes, retournant ainsi les cadavres à l'Hist, devenant partie du monde naturel, à la fois des animaux et aux plantes locales, au sens le plus matériel<ref name=Bezeer>Dialogue avec Bezeer dans {{média|online}}</ref>.
 +
 
 +
L'âme, cependant, passera "en bas de la rivière" en [[Aetherius]]. Un royaume pensé par les Argoniens comme un courant où leurs âmes nageront en paix pour toujours<ref name=Ix-Utha>Dialogue avec Ix-Utha dans {{média|online}}</ref>. Les Argoniens accordent peu ou pas d'importance à leurs ancêtres au-delà de leurs parents au premier degré<ref name=Bezeer/>, contrairement à d'[[Culte des Ancêtres|autres cultures]], principalement parce qu'ils semblent préférer vivre dans le présent, montrant relativement peu de considération pour les manières des âges anciens<ref>[[Motifs culturels 11 : les Elfes antiques]]</ref>.
 +
 
 +
{{Citation
 +
| texte            = Xukas de la tribu des Vives-Gorges, guidez ces âmes perdues sur la rivière appelée Renaissance. Guidez-les vers les bras tendus de l'Hist.
 +
| auteur            =
 +
| source            =
 +
| date              =
 +
}}
 +
 
 +
Cependant, pour être vraiment libre de nager dans les eaux d'Aetherius, les Argoniens doivent être libres à leur mort. Si un Argonien asservi ou emprisonné meurt, son âme ne pourra pas voyager vers Aetherius et pourra servir son maître dans l'au-delà ou rester liée à [[Nirn]], respectivement. En cas d'esclavage, cela ne peut être résolu qu'en forçant les maîtres décédés à libérer leur [[âme]]. En cas d'emprisonnement, le retour du cadavre dans les régions sauvages fonctionnera, où le corps rejoindra l'Hist et l'âme montera à Aetherius<ref name=Ix-Utha/><ref name=Bezeer/>.
 +
 
 +
==== Coutumes funéraires argoniennes ====
 +
[[Image:Marqueur funéraire.jpg|thumb|Marqueurs funéraires]]
 +
En raison de leurs croyances, les Argoniens enterrent leurs morts directement dans le sol, sans autre traitement ni encaissement du corps. Cependant, les cimetières argoniens existent et existaient lors de la civilisation pré-Tombée de la nuit. Ces cimetières ont été construits pour permettre aux cadavres d'être enterrés sous terre dans le sol marécageux, à la fois ouvert dans les régions sauvages, mais, en quelque sorte, honorant leurs morts avec leur architecture monumentale. Cependant, la plupart des villes et villages argoniens manquent de cimetières appropriés et les cadavres sont simplement enterrés dans les régions sauvages autour des villages<ref>Dialogue avec Parash dans {{média|online}}</ref><ref name=Xijai-Teel>Dialogue Xijai-Teel dans {{média|online}}</ref>.
 +
 
 +
Les [[Feu follet|feux follets]], se trouvent généralement autour des cimetières argoniens, spécialement ceux construits pendant les temps anciens<ref name=Xijai-Teel/>. Cela peut être expliqué en raison de la connexion entre le royaume de l'Hist et des feux follets<ref name=SA>Événements de {{média|SA}}</ref>.
 +
 
 +
Aucun des Argoniens enterrés à la suite des rites de l'Hist ne reçoit la bénédiction d'[[Arkay]], qui empêche leur âme d'être utilisée sans consentement. Mais la [[nécromancie]] est une pratique particulièrement rare dans le marais noir puisque les cadavres se décomposent très rapidement<ref>[[La préparation des cadavres I]]</ref><ref>[[Arkay, l'ennemi]]</ref>.
 +
 
 +
La connexion entre les Argoniens et l'Hist est unique. Lorsqu'un membre d'une autre race est contraint de "retourner dans l'Hist", il s'agit en fait d'une punition, réservée uniquement à ceux qui ont commis des crimes terribles contre les argoniens ou le Marais au sens large. Typiquement, les cœurs des ennemis seront donnés aux créatures des marais, comme les [[wamasu]]s, représentant symboliquement la soumission de l'ennemi au Hist<ref>Dialogue avec Rôde-en-Secret dans {{média|online}}</ref>.
 +
 
 +
D'un autre côté, les sylvegardes et leurs apprentis se sacrifient lorsque le monde naturel est endommagé de façon irréparable, unissant leurs âmes au sol et aux plantes de la région, et donnant leur vie pour que le monde naturel renaisse. Cet acte permet de verdir les arbres desséchés et de faire pleuvoir le ciel sur les terres brûlées. Le sacrifice rituel est perpétré par l'ingestion d'un champignon toxique spécifique, après s'être consacré à l'Hist<ref>Dialogue avec Reesa dans {{média|online}}</ref>.
 +
 
 +
En Tourbevase, il est courant pour les tribus d'enterrer les défunts sous les racines de l'Hist, afin qu'ils "reposent avec les racines de l'Hist"<ref>Dialogue avec Kasa-Jas dans {{média|online}}</ref>. Les Argoniens de Tourbevase utilisent également des marqueurs funéraires, sur lesquels ils gravent l'histoire de leur vie<ref>Dialogue avec le chante-tombe Xaleez dans {{média|online}}</ref>. Lorsque le propriétaire d'un marqueur funéraire décède, leurs corps sont empalés par le piquet et épinglés dans la boue afin que le cadavre ne se lève pas comme une brûlure des tourbières<ref name=Jaxsik>Dialogue avec Jaxsik-Orrn dans {{média|online}}</ref>.
  
 
== Noms et prénoms ==
 
== Noms et prénoms ==
 
À une étape de leur vie, les Argoniens doivent suivre un rite de passage dans lequel ils recevront leur nom ainsi qu'un éventuel surnom. Le rite de passage est évidemment secret, mais il consiste principalement à lécher un arbre à Hist ; avant cela l'Argonien n'a pas le droit de le faire et doit rester principalement au nid<ref name=tes3/>.
 
À une étape de leur vie, les Argoniens doivent suivre un rite de passage dans lequel ils recevront leur nom ainsi qu'un éventuel surnom. Le rite de passage est évidemment secret, mais il consiste principalement à lécher un arbre à Hist ; avant cela l'Argonien n'a pas le droit de le faire et doit rester principalement au nid<ref name=tes3/>.
  
 +
Les noms des Argoniens ne se composent que d'un seul mot, sans que l'on ne sache s'il a un sens. Tandis que les surnoms sont des noms composés ayant un sens particulier, qui provient d'une anecdote lors du rite de passage. Si le surnom est trop compliqué pour les autres non-Argoniens, il peut être traduit, par exemple le surnom argonien "Haj-Ei" se traduit en "Cache-ses-Yeux".
  
Les noms des Argoniens ne se composent que d'un seul mot, sans que l'on ne sache s'il a un sens.<br>
+
Ainsi l'Argonien compagnon de route d'[[Annaïg Hoïnart]] se nomme Wuthilul, nom principalement utilisé par sa famille, et a pour surnom Mere-Glim, utilisé par la plupart de ses autres connaissances<ref name=LCI>Événements de {{média|CI}}</ref>.
Tandis que les surnoms sont des noms composés ayant un sens particulier, qui provient d'une anecdote lors du rite de passage.<br>
 
Si le surnom est trop compliqué pour les autres non-Argoniens, il peut être traduit, par exemple le
 
surnom argonien "Haj-Ei" se traduit en "Cache-ses-Yeux".
 
 
 
Ainsi l'Argonien compagnon de route d'[[Annaïg Hoïnart]] se nomme Wuthilul, nom principalement utilisé par sa famille, et a pour surnom [[Mere-Glim]], utilisé par la plupart de ses autres connaissances<ref name=LCI>{{média|CI}}</ref>.
 
  
 
=== Noms masculins ===
 
=== Noms masculins ===
Ligne 105 : Ligne 209 :
 
== Notes et références ==
 
== Notes et références ==
 
<references/>
 
<references/>
 
 
  
 
{{Races}}
 
{{Races}}
 
 
  
 
[[Catégorie:Betmers]]
 
[[Catégorie:Betmers]]

Version actuelle datée du 23 décembre 2019 à 11:03

Argonians Adamowicz Skyrim.png

Les Argoniens (Saxhleel, ou Peuple de la Racine dans leur langue maternelle le Jel) sont les natifs reptiliens du Marais Noir, une vaste province de marécage dans le sud-est de Tamriel. Les Argoniens ont une durée de vie similaire à celle des humains[1]. Les argoniens s'organisent en tribus autour d'un Hist avec lequel ils entretiennent un lien particulier.

Au cours de l'histoire de Tamriel, les Argoniens ont probablement été le peuple le plus incompris, méprisé et insulté de toutes les races sensées. Ceux qui ont pris le temps de s'intéresser à leur culture ont pu apprécier à leur juste valeur ce peuple noble et beau.— Brendan l'Obstiné, Guide de poche de l'Empire, Troisième édition/Argonie

Origine

Les argoniens seraient selon la théorie la plus communément admise le fruit d'expériences des Hists[2], premières créatures mortelles avec les Ehlnofeys. La raison de cette création serait, selon le mythe, de faire des argoniens des médiums de communication pour parlementer avec les Ehlnofeys, ainsi que des protecteurs des Hists. Une autre théorie explique que les Argoniens seraient "les descendants de Boéthia et des Hommes-Serpents"[3], les "Hommes-Serpents" faisant probablement référence aux Tsaescis.

Les Argoniens sont, avec les Khajiits et les Orques, l'une des nations autochtones de Tamriel et, comme eux, furent rapidement refoulés par les colonisateurs Elfes et Humains, jusqu'à ne plus représenter qu'une minorité au sein de l'actuel Empire. Ils ont néanmoins réussi à préserver leur indépendance dans les marais orientaux du Marais Noir.

Peu d'Argoniens sortent du Marais Noir, région particulièrement hostile aux étrangers[4][5] ; ajoutant cela aux origines divergentes des autres races, les Argoniens forment un peuple incompris par les autres.

Description

Psychologie

Les Argoniens forment un peuple réservé, difficile à appréhender, et qui n’accorde que difficilement sa confiance. Pourtant, ils sont extrêmement loyaux et prêts à se battre jusqu’à la mort pour ceux qu’ils considèrent comme leurs amis[6].

Leurs réserves et prudences sont probablement dues à l'esclavage par les Dunmers et les diverses oppressions qu'ils ont subis dans le passé. Incompris, ils sont souvent vus comme étant des "aliens" par les autres races, ou parfois comme des bêtes voire des monstres dénués d'émotions. C'est bien entendu faux, mais les visages des Argoniens semblent dénués d'expression, à part quelques unes telles que la colère (qui consiste à montrer les dents)[7]

Bien qu'ils soient apparemment des êtres autonomes, ils disent faire passer l'intérêt des clans avant leurs propres intérêts individuels[8]. Par ailleurs ils sont intiment liés aux Hists, ces derniers pourraient prendre le contrôle des Argoniens[9].

La culture argonienne semble montrer un oubli concernant les actions entre tribus. Pour les Argoniens, se haïr les uns les autres, c'est se haïr car tous des argoniens viennent de la racine[10]. Pour cette raison, les argoniens, comme les Bosmers, préfèrent vivre dans le présent - ne pas s'attarder sur le passé ou l'avenir, mais simplement sur le présent[11].

Une Langue noire peut devenir un Danse-bourbe, dans la complétude du temps, et inversement. Seul l'Hist sait. Haïr autrui serait nous haïr nous-mêmes. En quoi cela pourrait bien profiter à un Saxhleel ? Mieux vaut oublier et mener sa vie.— Eutei, Tribus de Tourbevase : relations tribales

Physiologie

Uxith avec des Œufs argoniens
Les femelles sont naturellement douées pour la magie
Mâle et femelle typiques

L'allégorie argonienne connue sous le nom de la parabole du devenir déclare que l'Hist a trouvé les formes humanoïdes des hommes et des mers utiles, modelant la forme des lézards du marais après eux pour créer des Argoniens[12]. Certains érudits pensent que les argoniens sont une forme évoluée des Lézards ancestraux d'Helstrom[13]. Ajoutant à cette théorie, l'Argonien Mere-Glim a eu une vision sur Umbriel. Dans cette vision, Mere-Glim a vécu la vie d'un lézard tous les jours jusqu'à ce que la racine et le goût de la sève Hist viennent, transformant à la fois son corps et son esprit[14]. De même, il existe des théories selon lesquelles l'Hist imite également les formes des montures des Hommes et des Mer, dans le but d'être utilisée par les Argoniens pour parcourir de longues distances[15].

Les Argoniens croient que leur âme leur a été donnée par l'Hist[9] - selon le folklore argonien, il n'y avait rien avant l'Hist[16]. Pour cette raison, les âmes des Saxhleel contiennent des qualités uniques qui les distinguent des âmes des hommes et des mers[17]. La plupart des Argoniens sont capables de sentir la présence de l'Hist dans leur esprit à tout moment, mais plus ils s'éloignent du Marais Noir, plus la connexion s'affaiblit[9]. Certains Argoniens peuvent même naître sans cette connexion et sont considérés par d'autres de leur genre comme défavorisés parce qu'ils ne peuvent pas comprendre le plus simple des gestes argoniens[18].

Bien que les Argoniens semblent de nature reptilienne à première vue, ils présentent également caractéristiques d'amphibiens: ils sont capables de respirer sous l'eau par de petites branchies derrière leurs oreilles, de nager en utilisant la même méthode que celle d'un têtard ou d'une anguille en se déplaçant leur queue côte à côte pour se propulser dans l'eau. Naturellement immunisés aux poisons et très résistants aux maladies, ils sont tout à fait adaptés à la vie dans le Marais Noir, là où la plupart des autres espèces, si mal préparées, succombent très rapidement, les Argoniennes femelles ont en outre ce qui semble être des seins de mammifères, mais sont en même temps capables de pondre des œufs[5]. Les genres des Argoniens sont parfois appelés phases de vie. On dit qu'à la sortie du stade juvénile de la vie, un Argonien léchera la sève Hist afin de stimuler ses glandes endocrines, pour donner des organes appropriés à partir desquels le sexe de l'Argonien puisse se différencier. Cependant, cela n'est pas confirmé[19] et les nouveau-nés argoniens peuvent apparemment être de l'un ou l'autre sexe[6].

La vie argonienne commence par une couvée d'œufs conçue par une paire accouplée. Les tribus du Marais Noir ont toutes leurs propres coutumes pour choisir leurs partenaires. Certains se choisissent par amour ou par attraction[20] et certains, comme la tribu Vive-Gorges, nouent des liens avec des membres d'autres tribus pour améliorer les relations tribales[21]. Dans tous les cas, les œufs sont pondus et transférés dans un uxith (ou "nid"), où ils sont soignés par des couveuses jusqu'à leur éclosion. En plus de répondre aux besoins des œufs et de discerner lesquels est fertile et lesquels ne sont pas destinés à éclore, les couveuses lisent également des comptines et jouent de la flûte pour leurs œufs[22][23]. Les couveuses tiennent un registre méticuleux de chaque œuf qui entre dans l'uxith; le couple qui lui a donné naissance, le nombre de nouveau-nés qui émergent, lorsque les œufs éclosent, les signes d'étoile sous lesquels les nouveau-nés sont nés etc...[24]. Si un œuf argonien n'est pas destiné à éclore, il retourne à l'Hist, s'estompant dans les racines[22], il peut également être utilisé à la place des gemmes spirituelles[8]. Contrairement aux enfants des autres races, qui doivent être constamment pris en charge par leurs parents pour survivre, les nouveau-nés argoniens naissent avec la capacité de marcher[25]. Il se pourrait que les Argoniens soient également ovovivipares, dans les milieux hostiles (ou simplement pour maximiser les chances de maturation de l'enfant) la femelle porterait les œufs[26][27].

Bien que les Saxhleel semblent généralement de sang-froid, ils peuvent apparemment réguler leurs températures corporelles tout aussi efficacement que leurs homologues mammifères. Grâce à cela, ils peuvent être trouvés errants dans les environnements froids de Solstheim et Bordeciel sans aucune répercussion négative[28]. Certains érudits pensent que cela est possible en raison des puissantes magies qui se trouvent dans la sève Hist, que la race reptilienne ingère tout au long de leur vie[29]. Cependant les armées constituées d'Argoniens combattent principalement pendant les périodes chaudes, préférant se reposer en hiver. Magnus Septim, alors roi de Lilmoth dut ainsi se replier durant l’hiver pendant la guerre contre Morrowind[30].

Les apparences argoniennes vont du reptilien au presque humain; cela est causé par la sève Hist qu'ils ingèrent en tant que nouveau-nés[14] qui a lieu cérémonieusement le jour de leur dénomination[6]. Les peintures rupestres antiques représentent des figures qui semblent être plus semblables à des arbres qu’Argonien[9]. L'apparence et la physiologie des Argoniens sont presque uniquement déterminées par leur Hist. Bien qu'un Argonien puisse avoir des ancêtres d'une tribu très différente, ils afficheront toujours les caractéristiques de la tribu dans laquelle ils sont nés. Un bon exemple de cela est la tribu des argoniens fantômes, connue en Jel sous le nom de Veeskhleel. Tous les Veeshkleel sont impuissants et ne peuvent pas avoir d'enfants eux-mêmes, mais en volant des œufs et en les faisant éclore sous leur propre arbre Hist, tous les Veeshkleel affichent les mêmes traits[31][32]. Certains traits peuvent s'estomper à mesure qu'un Argonien s'éloigne de son Hist respectif, mais ils reviendront également une fois que l'Argonien sera revenu près de son Hist[33]. Les Argoniens reclus qui vivent dans des endroits éloignés de la lumière du soleil, comme les cavernes souterraines, perdent la couleur de leurs écailles et deviennent pâles[32]. Un Argonien peut également demander à son hist de changer de sexe, ce qui est généralement suivi d'une cérémonie[34].

Le dimorphisme sexuel est moins visible que chez les autres races humaines ou elfiques, outre l'absence notable de seins chez certaines femelles. Les mâles ont souvent de longues cornes et pics, portent généralement des écailles colorées et leurs yeux sont le plus souvent verts. Au contraire les femelles, généralement plus petites, ont des cornes et pics bien plus petits et sont naturellement plus douées pour la magie, la différence étant compensée par des bijoux et parures (bien que les mâles peuvent en porter), leurs yeux sont généralement rouges et leur teint est plus terne et uniforme[35]. Bien entendu, ces différences ne sont que des généralités et peuvent être ténues dans nombre de cas.

Différentes espèces

Il existe de nombreuses sous-espèces argoniennes réunies en tribus. La plupart d’entre elles ne trouvent pas grand intérêt au monde extérieur, c’est pourquoi on ne les voit jamais en dehors de leur province d'origine[4].

L'espèce que l'on voit le plus fréquemment en dehors du Marais Noir ne semble pas porter de nom particulier, bien qu'ils furent nommés "Hists" lors de l'Ère Seconde[4], la confusion avec les arbres pourrait venir du fait qu'ils servent de porte-parole aux Hists.

Les Archéens

Aussi appelés Archeins, les Archéens sont de fervents esclavagistes, et la caste noble des Argoniens[36]. Dans la cité de Gideon, leurs intrigues de cour sont aussi sombres que la divinité qu’ils adorent : Seth[37].

En 2E 572, ils sont une tribu parmi d'autres, qui fait fortune en réduisant en esclavage les tribus voisine. Ils sont également basés dans le Marais épineux, et commercent avec la Grande Maison Drès[38].

Les Nagas

Les Nagas sont une race d'Argoniens qui vit dans les parties intérieures du marais noir. Les Nagas ont quelques différences distinctes dans leur apparence par rapport aux Argoniens les plus couramment observées dans Tamriel. Ils sont décrits comme ayant «des bouches énormes remplies de crocs qui ressemblent à des aiguilles». Les nagas ont été décrits comme se tenant de sept à huit pieds de haut, mais semblent généralement être d'une hauteur plus moyenne, et sont parfois appelés «vipère heurtante», suggérant des caractéristiques de type serpent.

Lorsque les intérêts impériaux tentaient de maintenir des plantations en Argonie, les Nagas agissaient généralement comme des voleurs de route; cependant, après l'arrêt de ces efforts, ils ont depuis quitté les routes et sont retournés dans les marais intérieurs[5][39].

Les Naga-Kur (ou «tribu d'Aiguemorte») du nord de tourbevase contrôlent une grande partie des marais intérieurs. Contrairement aux Nagas sans tribu qui habitent la région, les Naga-Kur sont de fiers guerriers, profondément ancrés dans la tradition. Ils sont hostiles aux étrangers et redoutés par les tribus voisines à cause de leurs manières brutales[40][32].

Les Agacephs

L'une des nombreuses tribus vivant à l'intérieur de la province, près de l'arbre à hist, aux abords de la rivière Onkobra. Leur village se nomme Umphollo[41].

Les Paatrus

Argoniens hostile, à l'apparence de crapauds, vivant dans les profondeurs du Marais Noir[41].

Les Sarpas

Argoniens ailé[41].

Les Béhémoths

Les Béhémoths argoniens sont des Argoniens bipèdes massifs, spécialement créés par l'Hist[42]. Ils ont de puissantes attaques de mêlée et peuvent également cracher du poison. On suppose qu'ils sont devenus des géants après l'ingestion de sève d'Hist.

Société

Une parlesève

La plupart, sinon toutes les tribus argoniennes vénèrent et construisent leur vie autour d'un Hist. Ils ingèrent sa sève lors des rituels, pondent leurs œufs parmi ses racines et vivent souvent selon la volonté de l'Hist. Les tribus qui construisent leur vie autour d'un Hist le font souvent littéralement, en construisant leurs colonies autour de l'Hist[43]. Les chefs argoniens connus sous le nom de sylvegarde s'occupent de l'Hist de la tribu et recherchent sa sagesse par la communication avec l'arbre. En de rares occasions, l'Hist peut parler directement avec un individu, bien que la plupart des sylvegardes puissent interpréter les signes envoyés par l'Hist[21]. Certaines tribus possèdent un parlesève, qui est un intermédiaire direct avec l'Hist. Le parlesève passera des jours ou des semaines parmi les racines et la canopée de l'Hist; ingérant de la sève, mangeant le fruit autrement interdit de l'arbre et utilisant de nombreuses heures de la journée pour se livrer à la contemplation solitaire. Le parlesève émerge de sa solitude avec les connaissances qu'il a acquises de l'Hist au cours de ses longues périodes d'étude[44].

Le parlesève embrasse l'Hist pour apprendre directement de lui— Auteur inconnu, Tribus de Tourbevase : les Danse-bourbe

Art et architecture

Hutte argonienne

Le peuple argonien a dans la période pré-Tombée de la nuit construit et vécu dans des structures pyramidales grandioses qu'ils appelaient des xanmeers et avaient des sanctuaires dédiés aux étoiles[45]. Cependant, ceux-ci ont été abandonnés pour une raison inconnue et les Saxhleel eux-mêmes ne peuvent pas se souvenir de la vie à cette époque[46]. Pendant la deuxième ère, les Argoniens de Fangeombre vivaient dans des huttes faites de boue, tandis que ceux de Tourbevase construisaient des colonies en bois[32]. En raison de ce changement alarmant, certains érudits doutent que les xanmeers aient même été construits par les Argoniens, qui, à leur avis, se sont contentés d'en revendiquer la propriété. Des plumes, des couleurs vives et des peaux de lézards décorent la majorité de leurs bâtiments et œuvres d'art [47].

L'architecture argonienne moderne est façonnée par le concept de la conquête de Shunatei, "C'est la douleur causée par trop d'attachement à ce qui n'est plus.", également décrite comme la "peur de la mort et de l'oubli". Les Argoniens estiment que la construction de structures en pierre dans la croyance qu'ils vont durer des siècles est stupide, et indiquent les innombrables autres ruines qui parsèment d'autres provinces comme preuve de l'inévitabilité de leur destruction. Pour cette raison, ils construisent plutôt des structures temporaires[48].

J'ai beaucoup d'amis à peau sèche par ici, mais même les meilleurs d'entre eux pensent que nous sommes stupides de laisser nos demeures de pierre sombrer dans la boue. Nous appelons ça le shunatei.— Auteur inconnu

Les Argoniens seraient passées maîtres dans l'art de fabriquer des bijoux, ce qui est recherché dans de nombreuses provinces[49]. Les Argoniens semblaient également être les pionniers des arts de l'alchimie, car les alchimistes du Marais Noirs soutiennent depuis longtemps que les phases de la lune dictent le positionnement précis des calcinateurs[50].

Les armes et armures argoniennes diffèrent selon les tribus, et les conceptions ont changé avec le temps. Les Argoniens antiques pré-Tombée de la nuit utilisaient du verre volcanique, des étoffes élaborées, du cuir, des os et du bronze pour s'armer et se protéger. Leurs armes et armures étaient souvent ornées de plumes, de fils teints, de bijoux, d'emblèmes en bronze et d'or. L'utilisation du métal est presque inconnue dans de nombreux aspects de l'artisanat argonien après la tombée de la nuit[51]. Les Naga-Kur de tourbevase fabriquent des armes et des armures à partir des corps de leurs défunts. Les écailles, la peau et les os de leurs morts sont façonnés pour protéger les vivants. Les écailles du défunt peuvent servir de décoration, tandis que les os constituent souvent les armes des Aiguemortes[52]. Les Xit-Xaht de Mazzatun ont conçu une armure légère qui reposait sur du cuir et des os solides pour protéger la chair du porteur. L'armure et les armes ont été conçues pour permettre aux Xit-Xaht de se déplacer rapidement dans le marais et de frapper durement leurs cibles. Les couches d'os sont conçues pour dévier les coups, bien que l'artisanat de Mazzatun laisse souvent le ventre exposé. Des panaches, des crânes aviaires et reptiliens, et le sigil du chemin en spirale de la ville de Mazzatun ornent souvent les armes et armures des Xit-Xaht, les rendant facilement identifiables d'autres tribus[53]. Les armures argoniennes de la région de fangeombre, datant de la deuxième ère, utilisaient souvent des os, des écailles de tortue, des coquillages et de la peau de serpent pour protéger le porteur. Les plumes, les dents dentelées, les turquoises et les jades constituaient souvent les ornements des pièces artisanales, avec des motifs en spirale et géométriques mettant en évidence une ornementation[54].

Médecine et soins

En tourbevase, les yeux de grenouilles marinées sont utilisés pour régler les problèmes d’acidités gastriques. Certaines tribus les considèrent comme une friandise. Les Argoniens ont également de nombreux produits utilisés pour le soin des écailles. Un baume à base d'huile de palmier est utilisé pour garder les écailles saines et humides. Les hydratants à base de plantes destinés aux écailles argoniennes sont connus pour irriter la peau de toutes les autres races.

La langue

Article détaillé : Jel.

Le jel est la langue du peuple argonien et est unique parmi les autres races tamrieliques car elle n'est pas liée à l'ancien Ehlnofex. Elle est venue de l'Hist, les créateurs du peuple argonien. Elle n'a pas non plus de verbes au passé ou au futur, seulement le présent. Outre la communication purement verbale, les Argoniens utilisent également les mouvements du corps pour exprimer leur attitude envers le sujet dont ils parlent[55].

L'essentiel des nuances dans la conversation argonienne naît de métaphores denses et de mouvements corporels subtils. Cela rend parfois le Jel difficile à apprendre. Mais même lorsqu'il parle le commun, mon peuple émaille son discours de mots de sa propre langue.— Éclaire-le-Chemin, La langue plus vive : les bases du Jel

Sombres-écailles

Article détaillé : Sombres-écailles.

Les Sombres-écailles est un groupe d'assassins argoniens qui adorent Sithis, le Vide, et se compose de Saxhleel né sous le signe de l'ombre. Selon certaines sources, la chute des anciens Argoniens était due au fait que leurs «écailles étaient assombries» par le contact de Sithis. Les ombres représentent également un type d'application de la loi dans le marais noir, faisant tomber la «loi des marais» sur les étrangers et les indigènes indisciplinés. Ils sont offerts à la naissance à la Confrérie noire, une guilde d'assassins qui suit également Sithis, pour être formés à la furtivité et à l'assassinat[56].

Religion

Une cérémonie de Songe d'Eau pour entrer dans un nid onirique

À l'exception des plus profondément assimilés, les Argoniens ne reconnaissent ni n'adorent formellement les Divins[57]. Certains croient qu'ils adorent leurs créateurs, les Hist, bien que les Argoniens déclarent eux-mêmes qu'ils n'effectuent que des rituels en leur honneur au lieu de les adorer pleinement. Les Argoniens vénèrent également Sithis, un être que même l'Hist reconnaît[58]. La poigne de Nisswo est un groupe de prêtres dédiés à Sithis qui se promènent à travers Tourbevase pour collecter les «nombreuses vérités» de chaque tribu et partager les croyances de chaque tribu avec d'autres tribus[32]. On pense que Z'en, le dieu Bosmeri du travail, est originaire des mythologies argonienne et akavirie avant d'être introduit à Val-Boisé par des marins Kothringi[45][59].

J'appartiens à la Poigne de Nisswo, un genre de communauté.
Dans la langue des peaux-sèches, nous serions appelés les « parleurs de rien », car nos paroles sont le vide. Mais nous ne parlons pas tous les mêmes mots, évidemment. Pourquoi ferions-nous cela ?
— Auteur inconnu


Une pratique religieuse que les Argoniens partagent dans de nombreuses tribus consiste à entrer dans le "Songe d'Eau", qui se situe entre les lignes d'une vision et de la réalité[60] et est capable de manifester des objets dans le monde physique[32]. Les méthodes impliquées pour entrer dans le songe d'eau et en quoi il consiste diffèrent. Cela implique généralement une période d'isolement et d'exposition à de puissantes herbes psychotropes afin que le participant puisse voir au-delà du domaine physique[61]. La tribu des Vive-Gorges entre dans le songe d'eau en ingérant de la sève d'Hist[62]. Les Naga-Kur entrent dans le songe d'eau en inspirant des fleurs étoilées brûlantes. À l'intérieur du songe d'eau, ils font face à un kaju, une bête de rêve choisie par leur chef qui doit être tuée sans assistance[55].

Mythe de la création

La tribu des Argoniens Adzi-Kostleel pense que le monde a été créé dans une lutte entre deux esprits. À l'origine, il y avait Atak, la grande racine. Au fur et à mesure qu'Atak grandissait, ses racines «En croissant, elle forma d'autres racines, et celles-ci prirent un nom, et voulurent toutes leur propre espace pour croître». Bientôt, il découvrit l'esprit du serpent, Kota, qui était né du néant et avait faim. Atak et Kota se sont battus et se mangèrent jusqu'à ce qu'ils deviennent quelque chose de nouveau et d'indiscernable, Atakota. Ils ont perdu leur peau et leur ombre et se sont endormis. L'Ombre a mangé les racines et a été changée par eux, les gardant en sécurité et leur disant les secrets avant de les libérer au lieu de les dévorer, se laissant dormir aussi. Les secrets ont changé les racines, leur faisant réaliser qu'ils étaient désormais temporaires et pouvaient changer. Beaucoup d'esprits ont appris à craindre ce changement, l'appelant la mort. Le chaos qui s'ensuivit réveilla Atakota et les sépara une fois de plus, conduisant Atak et Kota et leurs racines à faire la guerre pour l'existence de la Mort. Certaines racines buvaient le sang et la sève d'Atakota jusqu'à ce qu'elles poussent des écailles, des crocs et des ailes. D'autres racines étaient protégées par un esprit forestier, chantant avec elle et ne faisant qu'un avec la forêt. Dans le chaos de la guerre, l'Ombre s'est réveillé et a mangé à la fois Atak et Kota, perdant la peau d'Atakota et couvrant toutes les racines, promettant de les garder en sécurité[63].

Vie après la mort

Les Argoniens croient qu'ils "retournent à l'Hist" lorsqu'ils meurent. Ce concept implique, en fait, deux traitements différents: l'un pour le corps et l'autre pour l'âme.

Très bien. Quand nous mourons, nos mémoires retournent à l'Hist. Quand un de l'Hist meurt, il engendre un Œuf mnémique.
Tout ce qu'il a vu, ce que nous avons vu, est contenu dans cet œuf.
— Auteur inconnu

Le corps doit être enterré ou, au moins, laissé exposé aux éléments dans les régions sauvages, où, spécialement dans le marais noir, le cadavre se décomposera rapidement et sera dévoré par différentes bêtes, retournant ainsi les cadavres à l'Hist, devenant partie du monde naturel, à la fois des animaux et aux plantes locales, au sens le plus matériel[64].

L'âme, cependant, passera "en bas de la rivière" en Aetherius. Un royaume pensé par les Argoniens comme un courant où leurs âmes nageront en paix pour toujours[65]. Les Argoniens accordent peu ou pas d'importance à leurs ancêtres au-delà de leurs parents au premier degré[64], contrairement à d'autres cultures, principalement parce qu'ils semblent préférer vivre dans le présent, montrant relativement peu de considération pour les manières des âges anciens[66].

Xukas de la tribu des Vives-Gorges, guidez ces âmes perdues sur la rivière appelée Renaissance. Guidez-les vers les bras tendus de l'Hist.— Auteur inconnu

Cependant, pour être vraiment libre de nager dans les eaux d'Aetherius, les Argoniens doivent être libres à leur mort. Si un Argonien asservi ou emprisonné meurt, son âme ne pourra pas voyager vers Aetherius et pourra servir son maître dans l'au-delà ou rester liée à Nirn, respectivement. En cas d'esclavage, cela ne peut être résolu qu'en forçant les maîtres décédés à libérer leur âme. En cas d'emprisonnement, le retour du cadavre dans les régions sauvages fonctionnera, où le corps rejoindra l'Hist et l'âme montera à Aetherius[65][64].

Coutumes funéraires argoniennes

Marqueurs funéraires

En raison de leurs croyances, les Argoniens enterrent leurs morts directement dans le sol, sans autre traitement ni encaissement du corps. Cependant, les cimetières argoniens existent et existaient lors de la civilisation pré-Tombée de la nuit. Ces cimetières ont été construits pour permettre aux cadavres d'être enterrés sous terre dans le sol marécageux, à la fois ouvert dans les régions sauvages, mais, en quelque sorte, honorant leurs morts avec leur architecture monumentale. Cependant, la plupart des villes et villages argoniens manquent de cimetières appropriés et les cadavres sont simplement enterrés dans les régions sauvages autour des villages[67][68].

Les feux follets, se trouvent généralement autour des cimetières argoniens, spécialement ceux construits pendant les temps anciens[68]. Cela peut être expliqué en raison de la connexion entre le royaume de l'Hist et des feux follets[14].

Aucun des Argoniens enterrés à la suite des rites de l'Hist ne reçoit la bénédiction d'Arkay, qui empêche leur âme d'être utilisée sans consentement. Mais la nécromancie est une pratique particulièrement rare dans le marais noir puisque les cadavres se décomposent très rapidement[69][70].

La connexion entre les Argoniens et l'Hist est unique. Lorsqu'un membre d'une autre race est contraint de "retourner dans l'Hist", il s'agit en fait d'une punition, réservée uniquement à ceux qui ont commis des crimes terribles contre les argoniens ou le Marais au sens large. Typiquement, les cœurs des ennemis seront donnés aux créatures des marais, comme les wamasus, représentant symboliquement la soumission de l'ennemi au Hist[71].

D'un autre côté, les sylvegardes et leurs apprentis se sacrifient lorsque le monde naturel est endommagé de façon irréparable, unissant leurs âmes au sol et aux plantes de la région, et donnant leur vie pour que le monde naturel renaisse. Cet acte permet de verdir les arbres desséchés et de faire pleuvoir le ciel sur les terres brûlées. Le sacrifice rituel est perpétré par l'ingestion d'un champignon toxique spécifique, après s'être consacré à l'Hist[72].

En Tourbevase, il est courant pour les tribus d'enterrer les défunts sous les racines de l'Hist, afin qu'ils "reposent avec les racines de l'Hist"[73]. Les Argoniens de Tourbevase utilisent également des marqueurs funéraires, sur lesquels ils gravent l'histoire de leur vie[74]. Lorsque le propriétaire d'un marqueur funéraire décède, leurs corps sont empalés par le piquet et épinglés dans la boue afin que le cadavre ne se lève pas comme une brûlure des tourbières[55].

Noms et prénoms

À une étape de leur vie, les Argoniens doivent suivre un rite de passage dans lequel ils recevront leur nom ainsi qu'un éventuel surnom. Le rite de passage est évidemment secret, mais il consiste principalement à lécher un arbre à Hist ; avant cela l'Argonien n'a pas le droit de le faire et doit rester principalement au nid[6].

Les noms des Argoniens ne se composent que d'un seul mot, sans que l'on ne sache s'il a un sens. Tandis que les surnoms sont des noms composés ayant un sens particulier, qui provient d'une anecdote lors du rite de passage. Si le surnom est trop compliqué pour les autres non-Argoniens, il peut être traduit, par exemple le surnom argonien "Haj-Ei" se traduit en "Cache-ses-Yeux".

Ainsi l'Argonien compagnon de route d'Annaïg Hoïnart se nomme Wuthilul, nom principalement utilisé par sa famille, et a pour surnom Mere-Glim, utilisé par la plupart de ses autres connaissances[9].

Noms masculins

Amusei, Asum, Bunish, Busheeus, Chalureel, Chiwish, Chulz, Chuna, Deeh, Deekus, Derkeethus, Dreekius, Eoki, Geel, Haran, Hathei, Heedul, Huleeya, Huzei, Inee, Itan, Jeelius, Keesu, Madesi, Mahei, Meer, Milos, Neetinei, Neetrenaza, Nomu, Okaw, Otumeel, Pajeen, Peeradeeh, Qajalil, Rasha, Reemukeeus, Reenum, Reesa, Rezei, Saliith, Seewul, Shehs, Sissithik, Skeetul, Ssa'ass, Tanan, Teegla, Teekeeus, Teinaava, Tsleeixth, Tul, Ukawei, Ula, Ulaqth, Usheeja, Utadeek, Veezara, Weeltul, Weer, Wumeek, Wuthilul, Xhon-Mehl, Yelnicin, Yinz'r

Surnoms masculins

Ah-Malz, Ajum-Kajin, An-Zaw, Beem-Ja, Brand-Shei, Bun-Teemeeta, Dan-Ru, Dar Jee, Deetum-Ja, Dreet-Lai, Effe-Tei, Eleedal-Lei, Er-Teeus, Gah Julan, Gam-Kur, Geel-Lah, Geem Jasaiin, Gin-Wulm, Gjomee-Loh, Gulum-Ei, Haj-Ei, Han-Tulm, Heem-La, Heir-Zish, Ilas-Tei, Im-Kilaya, Ixtah-Nasha, Jaree-Ra, Jee-Tah, Jeelus-Tei, Jeer-Maht, Jeetum-Ze, J'Ram-Dar, Junal-Lei, Keerasa-Tan, Mach-Na, Mere-Glim, Miun-Gei, Mush-Mere, Okan-Shei, Oleed-Ei, Oleen-Gei, Olink-Nur, Porliss Caith, Reeh-Jah, Talen-Jei, Teeba-Ei, Tee-Lan, Tim-Jush, Tun-Zeeus, Vistha-Kai, Wanan-Dum, Weebam-Na, Wih-Eius, Wud-Neeus, Wuleen-Shei, Xhon-Mehl

Noms Féminins

Ahaht, Akish, Banalz, Beekatan, Beewos, Bejeen, Deeja, Deetsan, Druja, Eutei, Gilm, Gish, Hul, Ioa, Kasa, Keerava, Marz, Milah, Nakuma, Neesha, Numeen, Nuralg, Nush, Ocheeva, Okur, Onasha, Rana, Tar-Meena, Shahvee, Shaleez, Shatalg, Sigerthe, Skaleel, Tasha, Veemarz, Witseidutsei, Wujeeta, Wusha

Surnoms Féminins

Ah-Meesei, Am-Ra, An-Deesei, Bur-Meema, Chanil-Lee, Cheesh-Meeus, Dar-Ma, Deesh-Meeus, El-Lurasha, Ereel-Lei, Gih-Ja, Hal-Liurz, Jeed-Ei, Kal-Ma, Keel-Raniur, Kud-Ei, Meeh-Mei, Meen-Sa, Mim-Jeen, Muz-Ra, Nam-La, Olank-Neeus, On-Wan, On-Wazei, Seed-Neeus, Seen-Re, Tar-Meena, Weedum-Ja

Notes et références

  1. Posez-nous vos questions
  2. L'Anuade paraphrasée
  3. Kier-jo
  4. 4,0, 4,1 et 4,2 Guide de Poche de l'Empire, Première Édition - Argonie
  5. 5,0, 5,1 et 5,2 Guide de Poche de l'Empire, Troisième Édition - Argonie
  6. 6,0, 6,1, 6,2 et 6,3 Événements de Morrowind
  7. Christiane Meister : L'expression des argoniens
  8. 8,0 et 8,1 Événements de Redguard
  9. 9,0, 9,1, 9,2, 9,3 et 9,4 Événements de La Cité Infernale
  10. Tribus de Tourbevase : relations tribales
  11. Motifs culturels 11 : les Elfes antiques
  12. Archives du maître du savoir - Jee-Lar répond à vos questions 2
  13. Boutique à couronnes - Lézard ancestral d'Helstrom
  14. 14,0, 14,1 et 14,2 Événements de Le Seigneur des Âmes
  15. Montures écailleuses du marais noir
  16. La communion perdue
  17. Écran de chargement de TES Online
  18. L'étrange cas de Ja-Reet
  19. Mythes et légendes de l'Hist
  20. Dialogue avec Chal-Maht dans TES Online
  21. 21,0 et 21,1 Dialogue avec le Sylvegarde Pavu dans TES Online
  22. 22,0 et 22,1 Dialogue avec la couveuse Meena dans TES Online
  23. Chansons et carillons
  24. Marques des éclosions
  25. L'étrangeté des Peaux-Sèches
  26. Mark Nelson : Do Argonians lay eggs?
  27. Mark Nelson : Argonian egg-laying, again
  28. Événements de Skyrim
  29. Des Argoniens
  30. La Reine-Louve, livre VII
  31. Tribus de Tourbevase : les Fantômes
  32. 32,0, 32,1, 32,2, 32,3, 32,4 et 32,5 Événements de TES Online
  33. Archives du maître du savoir - Jee-Lar répond à vos questions
  34. Une grande transformation
  35. Christiane Meister : Différences entre argoniens mâles et femelles
  36. Le Récit Argonien, Livre III
  37. Événements de Arena
  38. D'Argonien à Saxhleel
  39. Le Récit Argonien, Livre II
  40. Tribus de Tourbevase : la tribu d'Aiguemortes
  41. 41,0, 41,1 et 41,2 Le Récit Argonien, Livre IV
  42. Dialogue avec Kishi dans TES Online
  43. Ordre général des troupes du Domaine 719a
  44. Tribus de Tourbevase : les Danse-bourbe
  45. 45,0 et 45,1 Les pierres-clefs de Loriasel
  46. Lieux sacrés
  47. Nouveau guide impérial de Tamriel - Marais Noir
  48. Dialogue avec Talen-Jush dans TES Online
  49. Dialogue avec Madesi dans Skyrim
  50. Traité sur l'usage approprié de l'incinérateur
  51. Motifs artisanaux 70 : Aînés argoniens
  52. Motifs artisanaux 69 : Aiguemortes
  53. Motifs artisanaux 45 : Mazzatun
  54. Motifs culturels 9 : les Argoniens
  55. 55,0, 55,1 et 55,2 Dialogue avec Jaxsik-Orrn dans TES Online
  56. Le péril des écailles d'ombre
  57. Religions de l'Empire
  58. Des Argoniens
  59. Lieux sacrés
  60. Dialogue avec le Parlesève Kuzei dans TES Online
  61. Dialogue avec Famia Mercius dans TES Online
  62. Dialogue avec Xukas dans TES Online
  63. Les Enfants de la Racine
  64. 64,0, 64,1 et 64,2 Dialogue avec Bezeer dans TES Online
  65. 65,0 et 65,1 Dialogue avec Ix-Utha dans TES Online
  66. Motifs culturels 11 : les Elfes antiques
  67. Dialogue avec Parash dans TES Online
  68. 68,0 et 68,1 Dialogue Xijai-Teel dans TES Online
  69. La préparation des cadavres I
  70. Arkay, l'ennemi
  71. Dialogue avec Rôde-en-Secret dans TES Online
  72. Dialogue avec Reesa dans TES Online
  73. Dialogue avec Kasa-Jas dans TES Online
  74. Dialogue avec le chante-tombe Xaleez dans TES Online