Parchemins des Anciens

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : Navigation, rechercher
ParcheminAncien.jpg

Les Parchemins des Anciens sont de puissants outils de prophétie et de divination qui seraient capables de révéler tous les évènements passés et à venir même s'il semblerait qu'ils ne purent prévoir le Voile de l'Ouest. Ils sont réputés pour être extrêmement puissants, si bien que les immortels eux-mêmes évitent de s'en approcher, à juste titre.

Nature

La Salle des Registres

La nature des parchemins est un concept difficile à appréhender[1]. Ils se présentent sous la forme de véritables parchemins enchâssés dans une structure en métal inconnu. Malgré leur apparence tangible, ils possèdent également une nature profondément magique en ce sens qu'ils semblent exister tout en n'existant pas et n'ont pas de forme qui puisse permettre de les compter[2].

Le texte inscrit sur les parchemins est changeant et difficile à lire et on dit qu'ils offrent une vision du flux du Temps lui-même[3]. Aussi, les prêtres cyrodiiliens de la Phalène Ancestrale, gardiens des Parchemins[4], les invoquent selon un rituel qui dépend de l'endroit et de l'époque qu'ils veulent voir révélés. Des glyphes se forment alors à la surface des Parchemins que les prêtres doivent ensuite interpréter. Une fois la prophétie réalisée, les informations deviennent définitives[5].

La meilleure façon de le qualifier, c'est de dire qu'il s'agit de "savoir", mais rien n'est simple quand il s'agit d'un Parchemin des Anciens. C'est une réflexion sur tous les passés et tous les avenirs possibles. Chaque lecteur en voit une facette à travers divers prismes, et la lecture que chacun en fait est donc extrêmement personnelle. Mais en même temps, tout est vrai à l'intérieur. Même les mensonges. Surtout les mensonges. Les Parchemins se trouvent ici, avec nous, mais aussi au-delà et en dessous, avant et après. Ce sont des parcelles de divinité matérialisées pour nous être accessibles.— Urag-gro-Shub, érudit de l'Académie de Fortdhiver, 4E 201

Durant l'Ère Troisième, les Parchemins étaient conservés dans la Cité Impériale, dans une partie du Palais Impérial appelée Salle des Registres[6]. Cependant, au cours de la Quatrième Ère, les Parchemins présents dans la Tour d'Or Blanc auraient été dispersés dans tout Tamriel par des forces inconnues[7].

Effets

Les parchemins, bien à l'abri

Il est important de préciser que les Parchemins des Anciens, étant de puissants artéfacts magiques, ont des effets sur les personnes n'étant pas "préparées" à les lire. En effet, en tant qu'outils de voyance d'une puissance colossale, ils peuvent, pour de simples personnes qui les lisent sans y être préparées physiquement et psychologiquement, entrainer la cécité totale[4]. À noter que les Parchemins réagissent de manières différentes en fonction de l'esprit du lecteur[8]. De plus, certains parchemins détiennent de surprenants pouvoirs, qui touchent à toutes sortes de disciplines. Ainsi, celui qu'a utilisé Felldir l'ancien pour bannir Alduin durant la Guerre Draconique courberait l'espace-temps. D'autre part, en 3E 433, le Renard Gris actuel usa de l'un d'entre eux pour échapper à la malédiction du Capuchon Gris et retrouver son identité, tout en dissipant les effets maléfiques de l'artefact de Nocturne. Les Parchemins ont donc des effets très aléatoires.

Prophéties

Plusieurs prophéties issues des Parchemins se sont réalisées au cours de l'Histoire :

  • Les Parchemins avaient prédit la venue d'un héros Sans-âme qui arrêterait le Prince daedrique Molag Bal et l'empêcherait d'unir son monde à Tamriel. Ce fut le cas vers 2E 580, lorsqu'un héros dont l'âme fut capturée par Molag Bal, déjoua les plans du Prince et arrêta le processus de la Coalescence.
  • Les Parchemins avaient prédit qu'un héros né de parents inconnus, viendrait délivrer Morrowind du fléau qui s'emparerait la région. Ce fut le cas en 3E 427, avec la défaite de Dagoth Ur face au Nérévarine.
  • Les Parchemins avaient prédit la réouverture des portes d'Oblivion, et la fin de la lignée des Sangs de Dragon. Ce fut le cas en 3E 433, avec la crise d'Oblivion qui se solda par le sacrifice de Martin Septim pour repousser Méhrunes Dagon et séparer définitivement Oblivion de Tamriel.
  • Les Parchemins avaient prédit la "réécriture de l'histoire" lorsque le trente-troisième Renard Gris s'emparerait du Parchemin. Ce fut le cas en 3E 433, après le vol d'un Parchemin des Anciens par Corvus Umbranox dans le Palais Impérial[9].
  • Les Parchemins avaient prédit le retour du Dévoreur de Monde lorsque la guerre serait de nouveau déclarée. Ce fut le cas en 4E 201, avec le retour d'Alduin pendant la Révolte des Sombrages.
  • Les Parchemins avaient prédit qu'un Enfant de Dragon contrerait la menace draconique et vaincrait Alduin[10]. En effet il apparut en même temps que les dragons, et vainquit Alduin après de multiples péripéties.
  • Les Parchemins avaient prédit la fin de la Tyrannie du Soleil. En effet, en 4E 201, le soleil laissa place à plusieurs reprises à un cercle de couleur noir, assombrissant le monde pendant des journées entières. On ne sait si le phénomène dura.

Notes et références

  1. Réflexions sur les Parchemins des Anciens
  2. Indexation des Parchemins des Anciens
  3. Divination des Parchemins des Anciens
  4. 4,0 et 4,1 Pensée de la Phalène ancestrale
  5. Histoire Oubliée de Tamriel
  6. TES 4 : Oblivion
  7. TES 5 : Skyrim - Dawnguard
  8. Effets des Parchemins des Anciens
  9. Parchemins Anciens
  10. Le livre de l'Enfant de dragon