Nirn

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher

Nirn, ou Arène en Ehlnofex[1], est la planète et la divinité[2] constituant le cœur physique de Mundus, le Plan Mortel. Par extension, elle forme le moyeu de l'Aurbis[3]. Au contraire des autres planètes de l'Aurbis qui sont de taille et de masse infinies, Nirn est un sphéroïde de taille finie[1].

Nirn est essentiellement peuplée d'êtres mortels, descendants des Ehlnofeys et des Hists, mais aussi de quelques êtres immortels (au sens qu'ils ne peuvent mourir de vieillesse), tels que les Dragons.

Chronologie

On peut découper l'histoire de Nirn en trois périodes principales :

  • L'Ère de l'Aube, qui constitue toute la période de création de la planète.
  • La période de peuplement, où les descendants des Ehlnofeys et des Hists se multiplient.
  • La période située après le Landfall, qui bouleverse la planète.

Création

Article détaillé : Ère de l'Aube.

La création de Nirn est l'initiative de Lorkhan, le dieu de l'Espace, qui réussit à convaincre les Aedra de l'aider à construire la planète[1][4]. Kynareth crée un espace libre au cœur de l'Oblivion[4]. Au centre de cet espace libre est placée l'Ada-mantia[2]. Depuis l'Ada-mantia les Aedra commencent la construction de Nirn : Magnus en est le principal architecte[4]. Petit à petit Nirn se forme à partir de l'Ada-mantia, et l'Ada-mantia ressemble maintenant à une tour érigée sur Nirn.

Huit Aedra, les Huit Divins, guidés par Akatosh, décident de sacrifier leur corps et se transforment en huit planètes autour de Nirn, pour lui donner consistance[5]. D'autres, les Os de la Terre, guidés par Y'ffre, décident quant à eux de fusionner avec Nirn, de devenir les "os" de Nirn et ainsi incarner les Lois de la Nature[4].

Période de peuplement

Les premiers peuples mortels, descendants des Aedra, commencent peu à peu à coloniser l'ensemble des continents de Nirn. La plupart des peuples elfiques commencent alors à construire des Tours similaires à l'Ada-mantia[2].

En 1E 266, l'impératrice Alessia du Premier Empire de Cyrodiil passe le pacte de la Convention avec le dieu Akatosh/Shezarr. Cette Convention permet de créer une barrière entre Nirn et l'Oblivion, afin que les Daedra ne puissent venir sur Nirn sans y être conviés[6]. Selon ce pacte, Nirn sera protégée des Daedra aussi longtemps qu'un descendant d'Alessia occupera le trône impérial.

En 1E 700 se termine la Guerre du Premier Conseil, qui oppose Chimers et Dwemers. À la fin de cette guerre, les Dwemers se volatilisent de la surface du monde, et les trois généraux chimeri se transcendent en dieux vivants, notamment Sotha Sil, qui devient "l'horloger du monde". Dans sa Cité mécanique, il est capable d'altérer Nirn[7][8].

En 1E 792 la majorité du continent de Yokuda est emportée au fond de l'océan[9]. Ce cataclysme a été provoqué par les Anseis de la Voie de l'épée spirituelle, plus particulièrement avec l'usage de la Pankratosword[10].

Entre l'effondrement du Premier Empire de Cyrodiil et la fondation du Second par Reman, le Prince Daedra Molag Bal tente une invasion de Nirn[11], voulant fusionner Nirn avec son propre plan en Oblivion, Havreglace. Cette invasion est un échec.

En 2E 582, Molag Bal tente une nouvelle invasion[12], qui se solde par un nouvel échec.

En 3E 38, Talos devient un dieu et renforce la structure de Nirn[13].

En 3E 433, l'assassinat d'Uriel Septim VII déclenche la Crise d'Oblivion. Le Prince Daedra Mehrunes Dagon tente une invasion de Nirn pour fusionner la planète avec les Terres Mortes, mais il est repoussé par Martin Septim[14].

Période post-Landfall

Nirn suite au Landfall

Au cours de l'ère cinquième se produit le Landfall, le retour du Numidium[15] qui ravage la totalité de Nirn. La majeure partie de la croûte terrestre de la planète est détruite, laissant entrevoir son cœur. Face à cette désintégration de Nirn, les Huit Divins cessent de devenir des planètes, ils deviennent inutiles, puisque la planète n'a plus de consistance réelle. Les seize Prince Daedra prennent alors leur place, et deviennent les planètes qui orbitent autour des ruines de Nirn[16].

Toutefois ces ruines restent manifestement habitables, bien que les conditions de vie y soient rudes et que la menace du Numidium y soit omniprésente[16].

Composition et structure

Structure interne

Le "noyau" de Nirn est constitué d'un grand ensemble mécanique et mathématique. Des millions de roues d'engrenages, de courroies et de pistons sont imbriqués les uns dans les autres. Une coupe transversale montrerait la présence de nombreuses équations mathématiques au coeur de cet ensemble mécanique[16].

Surface

La surface de Nirn est un immense océan où l'on peut trouver ici ou là des îles et continents émergés.

La liste des continents :

  • Tamriel, le "cœur étoilé" de Nirn, est considéré comme étant le "centre du monde", c'est ici que l'on trouve l'Ada-mantia de la Création.
  • Yokuda, continent situé à l'ouest de Tamriel. Patrie d'origine des Rougegardes.
  • Atmora, continent situé au nord de Tamriel. Patrie d'origine des Nordiques.
  • Akavir, continent situé à l'est de Tamriel.
  • Aldmeris, continent hypothétique qui serait situé au sud-ouest de Tamriel. Toutefois son existence est mise en doute, Aldmeri ne serait qu'un idéal de l'ère de l'Aube[2].

Il existe aussi de nombreux archipels et îles sur Nirn, notamment les deux principaux :

Voute céleste

Nirn est entourée d'une voûte céleste qui sépare la planète de l'Oblivion. Elle est percée par de nombreuses étoiles, des tunnels reliant Nirn à l'Aetherius, l'ensemble de plans des Aedra[1].

Les Tours

Des catalyseurs puisent l'énergie magique depuis l'Aetherius ou l'Oblivion pour alimenter la planète. L'approvisionnement en énergie de Nirn depuis l'Aetherius est la fonction première de l'Ada-mantia.
Par la suite, de nombreuses autres Tours ont été construites, principalement par les elfes[2], dont les principales sont :

La présence d'une nouvelle Tour renforce Nirn, et la destruction d'une Tour l'affaiblit.

Astres autour de Nirn

Les lunes et planètes autour de Nirn

Il existe de très nombreux astres qui gravitent autour de Nirn. On peut citer les deux lunes Masser et Secunda. Les Huit Divins gravitent eux aussi autour de Nirn sous forme de planètes, et plus particulièrement Arkay, Akatosh, Kynareth, Julianos et Stendarr. Les trois derniers divins font office de lunes pour l'une ou l'autre de ces cinq planètes.

Il existe d'autres corps célestes qui possèdent des "orbites" moins prévisibles, et qui donc n'apparaissent pas sur les planétariums ou les cartes. On peut mentionner Baan Dar, le Mane ou encore la Lune du Nécromancien.

Notes et références

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 Cosmologie
  2. 2,0, 2,1, 2,2, 2,3 et 2,4 L'interception de Nu-Mantia
  3. Vehk's Teaching
  4. 4,0, 4,1, 4,2 et 4,3 Religions de l'Empire
  5. Le Monomythe
  6. L'Amulette des rois
  7. Dialogue avec les prêtres dunmeri dans TES Online
  8. 2920, Dernière année de l'Ère Première, Volume 12 : Soirétoile
  9. Guide de poche de l'Empire, Troisième édition - Yokuda
  10. Lord Vivec's Sword-Meeting With Cyrus the Restless
  11. Remanada
  12. Évènements de TES Online
  13. Michael Krikbride : What appears to be an Altmeri commentary on Talos:
  14. Évènements de TES 4 : Oblivion
  15. Landfall: Day One
  16. 16,0, 16,1 et 16,2 C0DA