Khajiit

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Khajiits Adamowicz Skyrim.png

Le peuple des Khajiits est un peuple d'hommes-félins qui vivent dans le sud de Tamriel, principalement dans la région d'Elsweyr. Ils sont intrinsèquement liés aux lunes Masser et Secunda, qui influencent grandement sur leur morphologie, il existe ainsi de nombreuses "sous-races" de Khajiits, selon l'alignement des lunes à leur naissance.

S'ils sont souvent considérés comme étant des Betmers, on leur prête parfois une origine elfique.

Origine

Les Khajiits sont une race que l'on dit issue des grands chats des déserts de Tamriel, même si aujourd'hui beaucoup préfèrent les régions boisées.

Il existe deux légendes à propos de leur création: La première dit qu'ils seraient le fruit d'expériences des Ehlnofeys, les ancêtres des Elfes et des Hommes[1].
La seconde dit que les Ehlnofeys de la région ont été séparés en deux espèces par les dieux : les khajiits sous l'influence d'Azura et les bosmers sous l'influence d'Y'ffre[2].
Toujours est-il que khajiits et bosmers ont longtemps été rivaux tout au long de leur histoire, notamment pour le contrôle des frontières[3].
La province des khajiits se situe dans les grandes forêts et grands déserts d'Elsweyr, située entre le domaine des Elfes des Bois à l'Ouest, et Cyrodiil au Nord, ainsi qu'à l'Est depuis la Troisième ère[4].
Ils sont à l'origine d'une des premières civilisation de Tamriel, répartie en une vingtaine d'espèces différentes de Khajiits et 16 royaumes. Mais suite à la Peste Thrassienne en 1E2260 leurs royaumes se sont effondré pour qu'il ne reste plus que ceux de Pellitine et Anequina[3]. La réunion de ces deux royaumes est nommé Elsweyr.
En dehors d'Elsweyr cependant, on ne rencontre que les plus humanoïdes d'entre eux.

Description

Généralités

Leur apparence est très variable : certains, comme les Ohmes, ressemblent à s’y méprendre à des Elfes, tandis que les Cathay ressemblent à des êtres mi-hommes, mi-jaguars.

L’espèce la plus répandue en Morrowind, le suthay-raht, est intelligente, vive et agile.

Les Khajiits de toutes espèces ont un faible pour les sucreries, particulièrement pour une drogue connue sous le nom de skouma, distillé à partir du Sucrelune.

Ils font d’excellents voleurs grâce à leur agilité naturelle et à leurs prouesses acrobatiques inégalables. Beaucoup sont également des guerriers, même si cela est peu courant parmi les suthay-raht. La plupart des Khajiits dédaignent les armes, et leur préfèrent leurs griffes, nombre d'experts en combat à mains nues étant issus d'Elsweyr.

Le Ta'Agra désigne leur langue nationale.


Formes

La forme prise par un Khajiit est conditionnée par la configuration, au moment de sa naissance, des lunes Masser et Secunda. C'est ce qu'ils appellent Ja-Kha'jay[5].

Par exemple, si le nouveau-né vient au monde alors que Masser est nouvelle et Secunda décroissante, alors il deviendra un Suthay-rath [6].

Tous les Khajiits se ressemblent en effet lorsqu'ils naissent. Cependant, ils grandissent plus vite que les Hommes, et leur forme ne devient évidente qu'au bout de plusieurs semaines[6].

Suthay

MW-Khajiit.jpg

Les Suthay-raht sont l'une des formes les plus répandues de Khajiits. Agiles et relativement intelligents, ils conjuguent à parts égales aspects félins et humanoïdes. Prisés par les esclavagistes, on en rencontre un grand nombre en Morrowind. Les Suthay sont similaires, mais plus petits et plus frêles[6].

Ohme

AR-Khajiit.jpg

Les Ohmes sont les Khajiits les plus proches physiquement des elfes. Sans queue ni fourrure, il n'est pas rare qu'on les confonde avec des Bosmer. Ils arborent d'ailleurs fréquemment des tatouages pour s'en différencier[6].

DF-Khajiit.jpg

Les Ohmes-raht ressemblent de loin à des humains, tant par la silhouette que par la démarche. Cependant, contrairement aux Ohmes, une fine fourrure et une queue trahit leur origine [6]. Les Ohmes-raht sont particulièrement présents autour de la Baie d'Iliaque[7].

Cathay

SR-khajiit.jpg

Les Cathay sont des Khajiits dont l'intelligence est comparable aux Ohmes ou aux Suthay. Ils sont néanmoins plus imposants, et font de bons guerriers. Les Cathay-raht sont similaires aux Cathay, mais encore plus forts et plus grands. On peut en rencontrer en Cyrodiil [8] et en Bordeciel, bien qu'en cette dernière province ne se trouvent souvent que des marchands ou des bandits[6],[9].

Dagi

Les Dagi sont une espèce de Khajiit relativement rare, qu'on ne peut rencontrer que dans le sud d'Elsweyr. Leur aspect serait probablement plus petit, mais aussi plus félin que celui des Suthay. Les Dagi-raht en sont vraisemblablement une variante légèrement plus grande[6].

Tojay

Comme les Dagi, les Tojay vivent dans la forêt de Tenmar, mais on peut aussi en trouver dans les jungles et marais environnants. On sait très peu de choses d'eux comme des Tojay-raht[6].

Alfiq

Alfiq.jpg

Les Alfiq sont des Khajiits de la même taille que de véritables chats. Bien qu'incapables de parler, ils sont intelligents, et comprennent ce qui leur est dit. D'après certains rapports, ils seraient même capables de magie. Les Alfiq-raht seraient simplement un peu plus grands, comparables à un chat sauvage ou un skogatt[6].

Pahmar

Les Pahmar sont des Khajiits très proches des tigres, agiles, féroces et particulièrement imposants. Le Pahmar-raht, plus lourd, est encore plus dangereux[6].

Senche

ON tigre senche.png

Les Senche, d'aspect tigré, sont également forts et imposants. Ainsi, ils sont aussi hauts qu'un Altmer, et aussi lourds que vingt d'entre eux. Cependant ils sont intelligents. Ils servent donc souvent de montures aux autres Khajiits, même si un Senche n'appréciera probablement pas qu'on le compare à un cheval[6].
Les Senche-raht sont encore plus imposants : hauts comme deux Altmers, ils pèsent autant que cinquante. Toutefois, leurs pattes sont plus droites, et leurs corps plus courts qu'un Senche. Il servent ainsi de monture de guerre [10].

Mane

Le Mane Nhad-hatta

Le Mane n'est pas vraiment une forme de Khajiit, puisqu'il n'en existe qu'un seul représentant. Il est le chef spirituel des Khajiits[6].

Noms

Titres honorifiques[6]

Il d'usage de dénommer un Khajiit avec un titre honorifique. Ce titre évolue en fonction de son âge et de son rang social. Le titre est utilisé en affixe, rattaché au nom, soit sous forme d'un préfixe, soit sous forme d'un suffixe : Le préfixe est rattaché au nom par une apostrophe et le suffixe par un trait d'union. Par exemple Ra'Virr ou Kauzanabi-jo.
Certains Khajiits décident de porter deux affixes ; un préfixe et un suffixe, mais c'est une pratique rare et mal perçue. Par exemple Jo'Thri-Dar.

Ci-dessous, la signification des différents affixes, certains ont une connotation plutôt masculine ou plutôt féminine, mais jamais de façon absolue :

Affixes généralement féminins
  • Daro : Pour les femmes habiles, ingénieuses, voire pour les voleuses.
  • Dra : Désigne une érudite ou un sage, s'applique aussi chez les femmes de grand âge.
  • Ko : Pour les magiciennes, guérisseuses, mais aussi les illustres ancêtres de sa famille.
  • La : Pour les jeunes femmes célibataires.
Affixes généralement masculins
  • Dar : Pour les hommes habiles, ingénieux, voire pour les voleurs.
  • Dro : Pour les vieux sages, le grand-père, le patriarche.
  • Jo : Pour les magiciens et érudits.
  • Ra : Pour les chefs, chef militaire, chef de clan, et cetera.
  • Ri : Titre rare, pour les "grands chefs", tels que les rois, les manes.
Affixes asexués
  • Do : Pour les guerriers.
  • J/Ja/Ji = Célibataire, jeune adulte.
  • M/Ma = Pour désigner un enfant ou un apprenti.
  • Qa : Signification inconnue.
  • S = Pour désigner une personne adulte.
  • Sa : Signification inconnue.
  • Sha : Signification inconnue.

Noms masculins

Aiq, Baadargo, Baana, Baasha, Bakha, Bari, Barri, Bassa, Dar, Dara, Darsha, Dasha, Dato, Dhannar, Dirr, Dirsha, Drassa, Dumiwa, Farahn, Fazir, Ghasta, Hassiri, Iffech, Jahirr, Jal, Jarsha, Jazha, Jhan, Jidarr, Jiradh, Jirr, Jobasha, Jodhur, Joshur, Kara, Karim, Keem, Khar, Kharjo, Khasha, Kheran, Kier, Kothre, Mhad, Mhirr, Nashi, Qanar, Raaj, Radirr, Raksa, Randru, Raska, Rasha, Rathad, Rava, Raverr, Razirr, Ren, Renji, Riska, Saddha, Sakhar, Sava, Shan, Shajirr, Shani, Shanji, Sharr, Shavir, Sholani, Skar, Taaj, Tasarr, Tesh, Thengil, Thri, Urjabhi, Urjorad, Vandra, Vanni, Vassa, Virr, Wadarkhu, Zaadha, Zah, Zahn, Zahr, Zakar, Zamha, Zharim, Zaymar, Zhid, Zhirr, Zin

Noms Féminins

Abanji, Abhuki, Adanja, Addhiranirr, Adharanji, Affri, Ahdahni, Ahdarji, Ahdni, Ahdri, Ahjara, Ahnarra, Ahnassi, Ahndahra, Ahnia, Ahnisa, Ahzini, Aina, Ajira, Anjari, Anurassa, Arabhi, Aravi, Ashidasha, Ashni, Ayisha, Bahdahna, Bahdrashi, Baissa, Bhusari, Chirranirr, Dahleena, Dahnara, Ekapi, Harassa, Habasi, Idhassi, Inerri, Inorra, Jhera, Jirra, Kaasha, Kasha, Khamuzi, Kai, Khazura, Khinjarsi, Kiseena, Kishni, Kisimba, Kisisa, Krivva, Lesspa, Mirra, Nahrahe, Nahsi, Nisaba, Rabinna, Shaba, Shamada, Shomara, Shivani, Shotherra, Shunari, Shuravi, Talasma, Thasa, Tsabhi, Tsajadhi, Tsalajma, Tsalani, Tsani, Tsarrina, Tsavi, Tsiya, Tsramla, Tsrava, Tsrazami, Ubaasi, Udarra, Unjara, Vajhira, Vanjirra, Yushi, Zabhila, Zahraji, Zahrasha, Zhaynabi

Notes et références

  1. L'Anuade paraphrasée
  2. Parole d'Ahnissi, mère de clan
  3. 3,0 et 3,1 Guide de poche de l'Empire, Troisième édition
  4. TES:Oblivion
  5. La Cassure du Dragon
  6. 6,00, 6,01, 6,02, 6,03, 6,04, 6,05, 6,06, 6,07, 6,08, 6,09, 6,10, 6,11 et 6,12 TES:Entretien avec trois libraires
  7. TES:Daggerfall
  8. La Danse du Feu, chapitre 1
  9. Les félins de Bordeciel
  10. Tactiques d'unités mixtes