Humain

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Humain impérial

Les Humains forment une branche des races mortelles civilisées regroupant notamment les Impériaux, les Nordiques et les Rougegardes.

Origine

Il existe de nombreuses similitudes entre les Humains ou Hommes (ou "Men") et les Elfes (ou "Mers"). Et pour cause : leurs ancêtres les plus lointains seraient les mêmes : les Ehlnofeys[1]. Les Hommes seraient issus de la branche des "Ehlnofeys errants" dans le chaos originel de Nirn, tandis que les Mers seraient issus de la branche des "Ehlnofeys purs" protégés du chaos par leur sanctuaire[2].
"Purs" et "errants" s'affrontèrent longtemps dans d'immenses guerres destructrices, guerres que les Ehlnofey errants perdirent. Ces derniers s'exilèrent alors au quatre coins de Nirn, évoluant avec le temps en différentes sous-races.

Deux thèses principales s'opposent sur l'origine humaine en Tamriel.
La première, sans doute la plus répandue, avance que les premiers hommes de Tamriel étaient des colonisateurs atmorans, et que l'essentiel des Humains de Tamriel descendent de ces derniers.
La seconde tend à démontrer que des Humains peuplaient déjà le continent avant les premières migrations d'Atmora[3].
Il est tout au moins certain que les colonisateurs venus d'Atmora aient contribué au peuplement du continent et se soient mélangés à différents peuples déjà présents en Tamriel.

Peuples humains

Les peuples humains incluent :

Peuples humains éteints avant la Troisième Ère

  • Les Nédiques, habitant Tamriel, principaux ancêtres des différents peuples Humains.
  • Les Yokudans, habitant Yokuda, ancêtres des Rougegardes. On peut considérer qu'il s'agit du même peuple, les Rougegardes/Ra Gada/Yokudans s'étant assez peu mélangés à d'autres Humains depuis leur arrivée en Tamriel, néanmoins leur culture a depuis été influencée.
  • Les Akavirois, habitant Akavir, "dévorés" par les Tsaescis sur leur continent, et métissés avec les Impériaux en Tamriel pour les quelques ayant essayé de coloniser Tamriel.
  • Les Kothringis, habitant le Marais Noir, décimés par la Peste Knahaten.
  • Les Ormas, habitant le Marais Noir, également anéantis par la Peste Knahaten.
  • Les Hommes-de-Ge, habitant probablement Morrowind, sacrifiés par les Ayléides à un dieu insecte[4].
  • Les Keptus, habitant Martelfell, barbares réduits comme d'autres en esclavage par les Ayléides.
  • Les Hommes-de-Kreath, habitant au Nord des Nèdes.
  • Les Hommes-de-Ket
  • Les Al-Gemhas
  • Les Al-Hareds

Utilisation du corps humain

Chair humaine
Chair de mort
Peau humaine

Le corps humain peut être utilisé de multiples façons. Il est surtout prisé par les nécromanciens ou par les alchimistes pour la concoction de différentes potions.
Bien-sûr, la capitalisation du corps humain est en général culturellement proscrite.

Chair

La Chair humaine semble être appréciée de certains animaux sauvages.
Des rumeurs firent état de contrebandiers tentant de la faire passer pour de la viande de rat ou de boeuf.

Des alchimistes auraient remarqué qu'elle posséderait des propriétés de fortification ou de dégâts de santé. Même la chair des morts en putréfaction que l'on récupère généralement sur un zombie peut être récupérée. Elle possède quelques propriétés magiques permettant la réalisation de potions de réduction de chance et de fatigue.

Coeur

Le Cœur humain possède des propriétés magiques permettant de soigner ou endommager la santé ainsi que la magie.

Peau

La peau humaine possèderait les mêmes propriétés magiques que celle du galopin même si rares sont les alchimistes prêts à s'en servir pour leurs potions.

Notes et références

  1. Avant l'âge de l'Homme
  2. L'Anuade paraphrasée
  3. Frontière, conquête, peuplement
  4. L'Adabal-a