Frandar Hunding

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Frandar do Hunding Hel Ansei No Shira
Description de l'image  RG-Frandar-Hunding.jpg.
Biographie
Naissance 1E 720
Décès Date inconnue
Race Rougegarde
Sexe Homme
Conjoint(es) Inconnue
Enfant(s) Divad Hunding
Fonctions
Affiliation Chantelames
Titre(s) et désignation(s) Hunding

Frandar Hunding est un héros rougegarde célèbre dont le nom complet est Frandar do Hunding Hel Ansei No Shira mais plus généralement appelé simplement Hunding.

Il voit le jour dans les marches désertiques de la Province du Haut Désert en 2356 selon l'ancien calendrier, soit à peu près en 1E 720. Hunding est le nom de la région du Haut Désert où il est né. No Shira est la marque de sa noblesse, et Hel Ansei est le titre de la Sainteté de l’Épée.

Alors qu'Hunding a 14 ans, son père trouve la mort dans l'une des nombreuses insurrections auxquelles il participe, lui laissant alors la responsabilité de sa mère et de ses quatre frères[1].

À l'âge de 30 ans, Hunding a déjà combattu et tué plus de 90 adversaires en duel. Il est virtuellement invincible, une épée entre les mains, développant une telle maîtrise et une telle habileté qu'il arrête finalement d'utiliser de vraies épées créées par des forgerons pour ne plus utiliser que le Shehai, ou "la Voie de l’Épée Spirituelle"[1]. Son fils Divad, né aux environs de 1E 760, frustré par les absences prolongées de son père, s'enfuit à l'âge de 16 ans pour rejoindre un cirque où il devient acrobate[2].

À l'âge de 60 ans, alors qu'il se pense totalement invincible et qu'il est encore un homme vigoureux, Hunding se fait ermite, se retirant dans une cave des montagnes du Haut Désert. Il y écrit sa philosophie de la Voie de l’Épée dans le Livre du Cercle. Ses disciples, les chantelames, font néanmoins appel à lui afin de lutter contre les persécutions de l'Empereur Hira. Hunding est finalement convaincu par son fils Divad de mener l'attaque qui les conduit à la victoire à Hattu[2].

Il participe à la Ra-Gada, l'exode de Yokuda en Tamriel, mais rumine une certaine amertume face à tous les morts causés par ces évènements. À sa mort, il est inhumé au Hall des héros au sud de Bangkorai où son esprit garde un accès vers les Lointains Rivages[3].

J'ai choisi de me battre. Hélas, tout choix a un prix, voyageur. Lorsque la dernière épée fut rengainée à l'ombre du mont Hattu, les morts étaient innombrables. Beaucoup périrent en mer durant l'exode. Le prix de l'honneur fut-il trop élevé ?— Esprit de Frandar Hunding, 2E 582

Selon la Bosmer Allena Bénoch, Hunding répertorie trente-huit prises différentes, sept cent cinquante manoeuvres d'attaque, huit cents manoeuvres de défense et près de neuf cents mouvements intermédiaires, tous essentiels à la maîtrise de l'épée[4].

En honneur d'Hunding, le grand prince guerrier, chaque foyer de Martelfell possède une petite alcôve près de l'âtre, juste assez grande pour contenir un seul parchemin : Le Livre des Cercles[5].

Galerie

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Les Rougegardes, leur Histoire et leurs héros
  2. 2,0 et 2,1 Divad le Chanteur
  3. Événements de TES Online
  4. Paroles et Philosophie
  5. La Pierre-Mémoire