Dwemer

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
MW-Dwemer.png

Le peuple des Dwemers, littéralement le "Peuple Profond"[1][2], est un peuple elfique qui vit dans les profondeurs des montagnes du nord de Tamriel. Les Dwemers ont la réputation d'être des sceptiques de nature, et de grands inventeurs, que se soit dans les domaines physiques et magiques. Leur civilisation florissante est connue sous le nom de Dwemereth.

Leur disparition subite au cours de l'ère première a suscité de nombreuses théories au sein des communautés scientifiques et religieuses de Tamriel durant des millénaires, avant qu'un consensus ne finisse par se dégager à la fin de l'ère troisième[3].

Origine

Il semblerait que les Dwemers aient de tout temps vécu dans la moitié nord de Tamriel, ceci dès le début de l'histoire connue. Ils se sont installés principalement autour du volcan Vvardenfell et de la montagne de la Gorge du Monde[4]. Au cinquième siècle de l'ère première, un clan dwemeri des Rourken s'exile et fonde la colonie de Volenfell dans les Monts de la Queue du Dragon[5][6].

Description

Représentation de deux dwemers en costumes traditionnels

Les Dwemers sont fréquemment surnommés "nains"[2]. Pourtant ils étaient de taille similaire aux autres espèces elfiques[7], et ne sont donc pas de petite taille. Il existe plusieurs théories pour expliquer ce surnom :

  • La première voudrait que les Dwemers aient rencontré une espèce de Géants, qui étant bien plus grands que les elfes, nommèrent les Dwemers de "nains"[1].
  • Une seconde théorie réfute l'origine physiologique pour le surnom de "nain"[5] : les Dwemers considéraient que leur âme est plus faible que ce qu'elle était à l'origine, avant la Création du monde[8]. Les Dwemers se considéraient ainsi comme des "nains", par rapport à ce qu'ils devraient être.

Culture

La principale caractéristique de la culture dwemeri est son athéisme : les Dwemers considèrent que se soumettre aux esprits tant aedriques que daedriques est un acte de folie[9] et n'hésitent pas à provoquer les dieux afin d'infirmer leur toute-puissance[10]. Cet athéisme s'explique par le fait que les dwemers se perçoivent eux-mêmes comme des dieux affaiblis, et n'ont donc pas à se soumettre à leurs semblables[8].

Malgré cet athéisme, les Dwemers comptent des prêtres, tels que Kagrénac[11]. Mais ces prêtres ne sont pas voués à un quelconque aedra ou daedra, mais plutôt à l'esprit du peuple dwemer, et ont pour mission de contourner ou vaincre les lois de la nature[8], et ainsi démontrer l'impuissance des dieux vénérés par les autres peuples.

Les Dwemers sont de grands scientifiques et ingénieurs, qui ont développé de très nombreuses technologies. Comme ils ne reconnaissent pas les dieux, ils n'ont aucune limite et n'hésitent pas manipuler un élément potentiellement sacré aux yeux d'autres peuples[9][12].

Parmi les nombreuses technologies créées par les Dwemers, on compte de nombreux robots nommés animonculi, tels que les Centurions à vapeur, Centurions-Araignées et Sphères-Centurions, alimentés par la vapeur[13][14], par induction[15] ou par énergie spirituelle[16].
Ils ont aussi construit des aérostats[13], de puissantes machines capables de détecter les énergies magiques[16] ou de contrôler le climat d'une région[17], ou encore des charges explosives.[17]

La disparition des Dwemers

La Guerre du Premier Conseil, qui oppose principalement les Dwemers et les Chimers, se termine en 1E 700 par la disparition brutale de l'ensemble des Dwemers de la surface de Tamriel. De nombreuses théories ont vu le jour pour expliquer cette disparition[18], on parle notamment de punition divine[19], ou encore d'une expérience ratée.
Mais en 3E 427, un étudiant de la Guilde des Mages de Vvardenfell découvre de nombreux textes parlant des travaux de l'architecte tonal Kagrénac, notamment "l'Oeuf du Temps" et "Métaphysique divine". Il étudie ces textes avec l'aide du maître-mage Telvanni Baladas Demnevanni. Tous deux conclurent finalement que Kagrénac a tenté de créer une nouvelle divinité, le Numidium, qui regrouperait l'ensemble des âmes Dwemers[8]. Par la suite d'autres érudits parvinrent à la même conclusion[19]. Finalement le Numidium confirme lui-même cette hypothèse[20]. Ainsi les Dwemers n'ont pas à proprement disparus, ils ont atteint un autre niveau d'existence à travers le Numidium.

Par ailleurs, au moins un Dwemer a réchappé à la fusion des âmes dans le Numidium, ce dernier se nomme Yagrum Bagarn, recueilli par Divayth Fyr. Il explique qu'au moment de la disparition, il se trouvait dans un autre plan, en dehors de Mundus[21], et ne fut donc pas affecté par le rituel de Kagrénac.
Il est tout à fait possible que d'autres Dwemers aient été dans la même situation que Yagrum.

Noms

La construction des noms des Dwemers suit la règle de "prénom + nom".

Il est possible que certains noms soient en réalité des titres de métiers. On suppose par exemple que "Razak" signifiait "ingénieur de précision" ou "modulateur tonal"[22].

Prénoms masculins

Anchard, Beran, Dumac, Ghorick, Ianthippus, Ihlendan, Jnaggo, Joltereg, Juhnin, Kagrénac, Longcroc, Maranéon, Mzulchond, Mzund, Nchylbar, Nevith, Radac, Rkungthunch, Sthovin, Umphatic, Wëlyn, Yagrum, Ynaleigh, Zarek

Prénoms féminins

Bluthanch, Généfra, Jalemmil, Kamdida

Prénoms de genre inconnu

Bthuand, Wasten

Noms de familles

Bagarn, Bogh, Coridale, Faer, Minthurk, Mzahnch, Naerillic, Stungnthumz, Razak

Bibliographie

Livres sur les Dwemers

Livres dwemeri

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Dialogue des savants de TES 3 : Morrowind
  2. 2,0 et 2,1 Les Nains, Race perdue de Tamriel, volume I : Architecture et artisanat
  3. Quête de la Guilde des Mages dans TES 3 : Morrowind
  4. Étude des Dwemers, vol. I
  5. 5,0 et 5,1 Guide de Poche de l'Empire, Première édition - Martelfell
  6. Guide de Poche de l'Empire, Troisième édition - Martelfell
  7. Les spectres dwemers de TES 3 : Morrowind
  8. 8,0, 8,1, 8,2 et 8,3 Dialogue de Baladas Demnevanni dans TES 3 : Morrowind
  9. 9,0 et 9,1 Dialogue avec Radac Stungnthumz dans TES 3 : Tribunal
  10. Azura et la boîte
  11. 36 Leçons de Vivec, 36e Sermon
  12. La Graine
  13. 13,0 et 13,1 TES A : Redguard
  14. TES 3 : Morrowind
  15. Rapport de Sénilias
  16. 16,0 et 16,1 TES 5 : Skyrim
  17. 17,0 et 17,1 TES 3 : Morrowind - Tribunal
  18. Les Nains, Race perdue de Tamriel, volume III : Culture et histoire
  19. 19,0 et 19,1 Les Derniers Mots De Sotha Sil
  20. Dialogue entre Jubal-Lun-Sul et le Numidium dans C0DA
  21. Dialogue avec Yagrum Bagarn dans TES 3 : Morrowind
  22. TES Online