Dunmer

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
(Redirigé depuis Dunmers)
Aller à : navigation, rechercher
Dunmer-TESO.png

Le terme de "Dunmer" signifie "Peuple sombre" en langue elfique, à la peau sombre de ces elfes originaires de la province de Morrowind. Comme tous les autres Elfes, les Dunmers seraient originaires du continent aujourd'hui disparu d'Aldmeris.[1]

Les Dunmers seraient les descendants des anciens Elfes s'étant approprié les terres inhospitalières de la future province impériale de Morrowind, les Chimers.

Les Dunmers ayant gardé des traditions et des croyances proches de celles des Chimers sont appelés les Cendrais : ils sont aujourd'hui un peuple nomade en Morrowind.

Restés loin des guerres de conquêtes, mais toujours pris dans des guerres de successions entre les différents royaumes humains, les Elfes de Morrowind ont su se forger un farouche esprit d'indépendance.

Histoire

Origine

L'origine du peuple Dunmer remonte à celle des Chimers, un peuple dissident des Aldmers, qui préféra la vénération de trois Princes Daedra, Azura, Boéthia et Méphala, à celle des dieux tutélaires Elfiques tels qu'Auri-El.[2]
C'est de cette particularité religieuse que les Chimers tirent leur nom d'"Elfes Changés", et c'est aussi cette particularité qui sera à l'origine de la création du peuple Dunmer.

En effet, l'Histoire du peuple Dunmer commence avec celle de l'ascension de trois aristocrates chimers, rassemblés sous le nom d'ALMSIVI, pour Almalexia, Sotha Sil et Vivec, au rang de Dieux; ils effectuent cette ascension à l'aide d'un artéfact appelé le cœur de Lorkhan.
Cet acte est dès lors perçu comme une trahison de la part des Daedra qui étaient jusque-là vénérés comme les seuls dieux des chimers. La déesse Azura maudit donc l'intégralité du peuple des Chimers pour l'orgueil de leurs trois régents, et ce même son sortilège n'a pas d'effet sur Vivec, Almalexia et Sotha Sil. Les Chimers se transforment alors, leur peau devient noire et leurs yeux deviennent rouges.
Les "Chimers", les "Elfes Changés", deviennent les "Dunmers", les "Elfes Sombres" ou "Elfes Maudits".
Les nouvellement Dunmers sont sont alors paniqués, beaucoup refusent leur nouvelle apparence, mais Sotha Sil calme son peuple, leur affirmant qu'ils ne doivent pas craindre ou même haïr leur nouvelle apparence, car elle les mènera vers une nouvelle ère.[3]
ALMSIVI devenant les nouveaux dieux des Dunmers sous le titre de Tribuns, les anciens Temples sont donc détruits, remplacés par les nouveaux Temples du Tribunal, les anciennes divinités qu'étaient les Princes Daedra deviennent "les Anticipations" des nouveaux Dieux-Rois de Morrowind.

Ainsi nait le nouveau royaume de Morrowind, sous la domination du puissant Tribunal.

Guerre de Quatre-Vingt ans

En 2840 débute la Guerre de Quatre-Vingts Ans lors de laquelle Reman III, souverain de l'Empire de Cyrodiil tente de conquérir Tamriel tout entier. Morrowind est alors en proie à des conflits incessants menés par les Tribuns pour protéger le pays des forces impériales. Une tentative de traité de Paix est effectuée par Vivec avec le Prince Juilek, fils de l'Empereur Réman, qui est finalement assassiné dans des circonstances mystérieuses.

Cependant, l'une des actions les plus importantes du Tribunal est le pacte passé avec les Princes Daedras par Sotha Sil. Ce pacte interdit à n'importe quel Daedra de répondre à l'appel d'un mortel dépourvu de pouvoirs magiques, suite à la destruction d'un village situé dans l'actuelle Elsweyr, ravagé par un puissant Daedra. S'il est de prime abord universel, ce pacte prit une certaine importance dans l'Histoire de Morrowind après qu'une jeune Dunmer, Turala, déclencha un cataclysme qui détruisit la cité de Longsanglot, suite à l'invocation du Daedra [[ Méhrunes Dagon[4].

Deuxième Ère

La Deuxième Ère est avant tout pour les Dunmers celle du Pacte de Cœurébène, une alliance signée entre les Dunmers, les Argoniens et leurs ennemis de toujours, les Nordiques, dans la Guerre des Alliances, une lutte pour le contrôle suite à l'effondrement de l'Empire de Cyrodiil causé par la mort du Potentat Versidae-Shae. Cette alliance est souvent perçue comme un véritable paradoxe historique et culturel de la part des Dunmers qui ont toujours été un peuple profondément xénophobe et raciste, les argoniens étant le plus souvent des esclaves que des "alliés", en Morrowind.

C'est finalement Tiber Septim qui mit fin à la Deuxième Ère et à la Guerre des Alliances par sa campagne de réunification de Tamriel sous l'égide d'un Empire. Morrowind fut annexée au sein de celui-ci, dont Symmachus, Dunmer général en second de Tiber Septim, reçu le titre honorifique de Roi, en tant que représentant de la Grande Maison Hlaalu[5].
Par la même occasion, l'annexion de Morrowind offrit à Vivec de se débarraser d'un "cadeau empoisonné", le Numidium, un immense et invincible Golem Dwemer qui servit à l'annexion du Domaine Aldmeri par l'Empire.

Troisième Ère

Au début de la Troisième Ère, de nombreux Dunmers, profondéments xénophobes, sont majoritairement hostiles à l'Empire, se sentant humiliés de leur annexion, ainsi font-ils partie des principaux alliés de La Reine-Louve durant la Guerre du Diamant Rouge, un coup d'état contre le trône impérial.[6]

Pour autant, sous la dirction de Symmachus, la maison Hlaalu prend une grande importance au sein de la politique dunmeri du fait de son ouverture aux autres races et à l'Empire, ce qui n'est pas du goût des quatre autres Grandes Maisons. Parmi elles, certains dignitaires se suicident pour ne pas avoir à servir l'Empire, mais pour la plus grande partie, ils exhortent le peuple à rejeter la Maison Hlaalu.

Ainsi, aux alentour de la 3E 360, la reine Barenziah, épouse de Symmachus en tant qu'héritière légitime au trône de Lonsanglot, est trompée par un voleur connu sous le nom de Rossignol. Ce dernier dérobera le Bâton du Chaos pour le compte du Mage Impérial Jagar Tharn. Cet acte est la clef de voûte de la trahison de Tharn envers l'Empire, marquant le début du Simulacre Impérial.
Durant cet incident, la famine fait exploser les griefs des Dunmers envers la Maison Hlaalu en émeutes partout sur Morrowind. Alors que Barenziah est envoyée à la Cité Impériale, Symmachus est tué et un gouvernement rebelle est mis en place.[7].

Le gouvernement rebelle est dissous et près de 30 ans plus tard, en 3E 426, Hlaalu Helseth, fils de Barenziah est Symmachus est à son tour nommé Duc de Longsanglot et Roi de Morrowind.

La colonie dunmeri-impériale de Corberoc est fondée sur Solstheim en 3E 427. La même année signe le retour du Nérévarine, réincarnation d'Indoril Nérévar, qu'Azura envoie pour mettre fin au Tribunal et au Fléau de Dagoth-Ur, seigneur de la Sixième Maison, une entité vouée à corrompre le monde. Si le Duc Helseth tente d'abord de le faire assassiner par la Confrérie Noire, une guilde d'assassins illégale en Morrowind, il aide finalement le Nérévarine dans sa tâche pour renforcer son pouvoir.[8] Sotha Sil et Almalexia meurent tour à tour, ainsi Vivec reste seul Tribun ,qui offrit sa puissance au Nérévarine pour vaincre Dagoth-Ur, il est donc demandé lors d'un procès durant lequel il disparaît.[9]

Crise d'Oblivion

Au déclenchement de la Crise d'Oblivion, en 3E 433, la Maison Hlaalu, devenue la plus puissante de Morrowind, compte exclusivement sur l'Empire pour défendre ses terres. Le retrait des troupes impériale de Morrowind laisse donc le pays et les Dunmers sans défense.

La capitale de Longsanglot rasée par les Argoniens et le pays ravagé par les Daedras, la Maison Rédoran forme une armée pour défendre le territoire contre les attaques et, de ce fait devient la plus puissante Maison, faisant de la nouvelle capitale la ville de Sombrejour.[10]

Quatrième ère

Une fois la Crise d'Oblivion terminée, la terre natale des Dunmers est en ruine. La Maison Hlaalu qui était censée les gouverner est condamnée par les quatre autres Grandes Maisons et son propre statut de Grande Maison lui est retiré au profit de la Maison Sadras.

Comble du malheur pour les Dunmers, en 4E 05, le Baar Dau s'éffondre en l'absence de Vivec son effondrement sur le Mont Ecarlate provoque le plus grand cataclysme que les Dunmers aient jamais connu, l'Année Rouge.[11] Cette année là, les Dunmers migrent en Bordeciel ou dans les colonies tels que Corberoc afin d'échapper à l'asphyxie qu'entraîne l'éruption du Mont Ecarlate, peu survivent, Vvardenfell est noyé sous les cendres, le sud est envahi par les Argoniens, et les rares colonies dunmeri sont lointaines et d'une certaine insécurité.[12]

Cinquième ère

La Cinquième ère est l'ère du Landfall, destruction causée par le Numidium, hors de contrôle. La survie des Dunmers est due au C0DA, une nouvelle institution régente, qui a emmené de nombreuses colonies Velothiid sur les Lunes, Masser et Secunda, qui deviennent le salut des Dunmers.

Vivec réapparaît, réincarné en femme, et, en 5E 911, un dunmer, Jubal-Lun-Sul en tombe amoureux. Vivec lui propose donc un marché: s'il vainc le Numidium, elle se mariera avec lui. La victoire Jubal-Lun-Sul se solde par la libération de Nirn et l'envoi de la "Lettre d'amour de la Cinquième ère, la véritable raison d'être de Tamriel" à travers le temps, permettant aux Dunmers de s'épanouir en Tamriel de nouveau. Et ainsi finit la Cinquième ère.

Description

Les Elfes Noirs peuplent le Nord-Est de l’Empire.

En ce qui les concerne, ce terme de « noir » désigne aussi bien leur couleur de peau que leur caractère lugubre, ou leur infortune.

Si dans l’Empire, on les appelle communément « Elfes Noirs », eux-même, ainsi que leurs frères Aldmer, préfèrent le terme elfique de « Dunmers ».

Les yeux des Elfes Noirs sont couleur de braise, et ils combinent un intellect puissant avec une importante force physique et une grande agilité, qui en font bien souvent des guerriers ainsi que des sorciers de premier ordre. Sur le champ de bataille, les Elfes Noirs sont réputés capables de rivaliser à l’épée avec les Rougegardes et à l’arc avec les Elfes des Bois, mais ils font aussi de très bons sorciers, probablement à cause d'une très forte volonté, bien que combinée à une personalité exécrable, sûrement due au fait que leur peuple vécut de nombreuses guerres et malheurs.

De caractère, ils sont sombres, distants et réservés, et dédaignent les autres races, dont ils se méfient.

Ce sont les forgerons de nombreuses et efficaces armures, du fait que nombres de matériaux rares ne se trouvent qu'en Morrowind, et notamment en Vvardenfell de par la présence du Mont Ecarlate. Il ont ainsi inventé les armures de verre, d'ébonite, daedriques, d'adamentium, de chitine, d'ossements, ainsi que bon nombre d'autres armures plus "spécifiques", telles que les armures d'Indorils, les armures de ses mains, ou encore les armures des gardes royaux...

L’architecture rurale des Dunmers est la plus présente dans toutes les régions. Les huttes sont bâties à l’aide de matériaux locaux et ont des formes courbes qui trouvent leur inspiration dans le tracé des collines et de la carapace des insectes géants de l’île. Les villages traditionnels sont dominés par le Temple, doté d’une large cour, les plus récents s’articulant autour du manoir du seigneur local.

Les elfes noirs ont pour coutume de haïr toute race non-elfique; certains d'entre eux sont d'ailleurs à ce point xénophobes qu'il n'hésitent pas à rejeter toute personne non-née en Morrowind, et ce même s'il s'agit d'un elfe noir. Cet aspect de leur personnalité est notamment présent chez les Telvanni et la Cammona Tong. On eut pu penser que l'arrivée du Nérévarine, qui sauva Morrowind de Dagoth-Ur et qui n'est pas originaire de cette province, aurait modifié le caractère xénophobe des elfes noirs, mais les mentalités sont parfois aussi longues à changer que la terre...

Noms

De façon traditionnelle les noms des Dunmers suivent la structure "Nom de clan/maison + Prénom"[13]. Par exemple "Indoval Ros" signifie "Ros, de la Maison Indoval".
Lors d'un mariage entre membres de deux maisons/clans différents, l'un des deux mariés est adopté par le clan de son conjoint. Cela se retrouve dans le nom du Dunmer adopté : "Indoril Nérévar Mora" signifie "Nérévar, originaire des Mora et adopté par les Indoril".

Toutefois sous l'influence étrangère, et notamment impériale, certains Dunmers prirent l'habitude d'inverser leur nom, "Indoval Ros" devenant ainsi "Ros Indoval"[14].

Les noms des nomades cendrais sont différent de ceux de leur homologues sédentaires.

Prénoms masculins sédentaires

Adaves, Adril, Adil, Adondasi, Adosi, Alanil, Aldos, Alds, Alms, Alnas, Alval, Alven, Alves, Alvis, Alvor, Alvos, Alvur, Anas, Andel, Anden, Andril, Anel, Anes, Angaredhel, Ano, Aras, Arelvam, Aren, Arethan, Arns, Aroa, Aron, Arsyn, Arven, Arver, Arvin, Arvs, Arvyn, Aryon, Athal, Athanden, Ather, Athyn, Avon, Avron, Avrus, Avus, Aymar, Baladas, Balen, Balis, Balver, Balyn, Banden, Banor, Banus, Baren, Barusi, Belas, Beldrose, Belos, Belvis, Benar, Beraren, Berel, Berela, Bertis, Bervaso, Bervyn, Bethes, Bevadar, Bildren, Bilen, Bilos, Birer, Boderi, Bolayn, Boler, Bolnor, Bolor, Bolvus, Bolvyn, Bolyn, Bongond, Boryn, Bradil, Bralas, Bralis, Bralyn, Brarayni, Bratheru, Brathus, Bravosi, Braynas, Brelar, Brelo, Brelyn, Brerama, Brethas, Breves, Breyns, Breynis, Briras, Broder, Broris, Brothes, Cylben, Dalam, Daldur, Dalmil, Dalos, Dals, Dalvus, Danar, Danel, Daral, Daras, Daren, Daris, Darns, Daroder, Dartis, Darvam, Daryn, Dather, Dathus, Davas, Davis, Davur, Daynes, Daynil, Dedaenc, Delmon, Delmus, Delos, Delvam, Deras, Dethresa, Deval, Devas, Dils, Dinor, Diram, Direr, Divayth, Dolmyn, Dolyn, Dondos, Dovres, Dovyn, Dralval, Dram, Dramis, Dranas, Drandryn, Dranos, Drarayne, Drarel, Draren, Draron, Drarus, Draryn, Drathyn, Dravasa, Dravil, Dredase, Drelayn, Drelis, Drels, Drelse, Drerel, Dreyns, Dreynis, Dreynos, Dridas, Dridyn, Drinar, Drodos, Dronos, Drores, Drulvan, Duldrar, Dunel, Edd, Edras, Edril, Elam, Eldil, Eldrar, Elethus, Elms, Elo, Elvas, Elvil, Enar, Endar, Endris, Endryn, Endul, Eno, Erene, Erer, Ereven, Eris, Ernil, Erns, Eronor, Ervas, Ervis, Ethes, Ethys, Evos, Fadren, Falam, Falso, Falvel, Falvis, Farvam, Farvyn, Farwil, Fathis, Favas, Favel, Faven, Faver, Faves, Fedar, Fedris, Felayn, Felen, Felisi, Felvos, Fendel, Femer, Fendros, Fendryn, Ferele, Feril, Feruren, Fervas, Fevris, Fevus, Fevyn, Folms, Folvys, Folyni, Fonus, Foryn, Fothas, Fothyna, Foves, Fovus, Gadayn, Gaden, Gaelion, Galar, Galam, Galdres, Galen, Galis, Galmis, Galos, Gals, Galtis, Ganalyn, Ganus, Garer, Garisa, Garvs, Garyn, Gathal, Gavesu, Giden, Gilan, Gilas, Gilen, Gilmyn, Gils, Gilvas, Gilyan, Gilyn, Gilyne, Gindas, Ginur, Giras, Giren, Giron, Giryn, Golar, Goldyn, Goler, Gols, Golven, Goras, Gordol, Goren, Gothren, Gragus, Guls, Gureryne, Guril, Hetman, Hlaren, Hlaro, Hlaroi, Hlenil, Hleras, Hloris, Hort, Idros, Ienas, Ildos, Ilen, Ilet, Ilvel, Ilver, Iner, Irarak, Irer, Irver, Jiub, Kylius, Llaals, Llaalam, Llanas, Llandras, Llandris, Llanel, Llarar, Llarel, Llaren, Llaro, Llavam, Lleran, Llerar, Lleras, Lleril, Lleris, Llero, Llether, Llevas, Llevel, Lliram, Lliros, Lliryn, Lloden, Llonas, Llondryn, Lloros, Llovyn, Madran, Madres, Madsu, Mallam, Mals, Mandran, Mandur, Mandyn, Manel, Maner, Manos, Marayn, Maros, Mastrius, Mathis, Mathyn, Mavis, Mavon, Mavus, Meder, Medyn, Melar, Mels, Menus, Meril, Mertis, Mertisi, Mervis, Mervs, Methal, Methas, Mevel, Meven, Mevil, Midar, Milar, Mils, Milyn, Miner, Miron, Mirvon, Mivul, Modryn, Mondrar, Mondros, Movis, Muvis, Nads, Nalis, Nalmen, Nalosi, Nals, Nalur, Naral, Naris, Nathyn, Navam, Navil, Neldris, Nelmil, Nelos, Neloth, Nels, Nelvon, Nelyn, Nerer, Nethyn, Nevil, Nevon, Nevos, Nevosi, Niden, Nilas, Nilos, Niphas, Niras, Nivan, Nivel, Nivos, Norus, Novor, Odral, Odron, Oisig, Olyn, Ondar, Ondres, Orns, Orval, Orvas, Othrelos, Ralam, Ralds, Redas, Ralen, Ralmyn, Ralos, Ralsa, Ralyn, Ranes, Ranor, Rararyn, Raril, Raryn, Rathal, Raviso, Ravos, Raynil, Raynilie, Relam, Relas, Relen, Relms, Rels, Relur, Relyn, Remas, Rernel, Reron, Rervam, Reynis, Rilas, Rilos, Rilver, Rindral, Rirnas, Rirns, Rivame, Rolis, Rols, Rothis, Rovone, Rythe, Sadryn, Salen, Salvas, Salver, Salyn, Sanvyn, Saras, Sarayn, Sarvil, Sarvur, Saryn, Sathas, Savure, Sedam, Sedrane, Selmen, Selvil, Sendus, Seras, Serer, Serul, Seryn, Sevilo, Shashev, Sltyhe, Sodres, Soris, Sortis, Sovor, Stlennius, Sulen, Sulis, Sur, Suryn, Suvryn, Svadstar, Tadas, Tadrose, Talis, Talms, Talvas, Tandram, Tanel, Tanur, Tarar, Taren, Tarer, Taros, Tarvyn, Taves, Tedril, Tedryn, Tedur, Telis, Tels, Telvon, Temis, Tendren, Tendris, Tens, Terer, Teres, Teris, Tervur, Tevyn, Thadar, Thaden, Thanelen, Tharer, Theldyn, Thervam, Tholer, Thoryn, Threvul, Tidras, Tidros, Tinos, Tiram, Tiras, Tirer, Tirnur, Tivam, Toris, Tovas, Tralas, Tralayn, Traven, Tredyn, Trelam, Trendrus, Treram, Treras, Trevyn, Trilam, Trivon, Tuls, Ulen, Ulms, Ultis, Ulves, Ulvil, Ulvon, Uradras, Ureval, Urnel, Urven, Uthrel, Uvele, Uvren, Vaden, Valen, Vanel, Varel, Vares, Varis, Varon, Varvur, Vatollia, Vaval, Vaves, Vavran, Vedam, Vedran, Veldrin, Velis, Velms, Velyn, Vevos, Vevul, Vilval, Vilyn, Virvyn, Vobend, Vonden, Vorar, Voruse, Vuvil

Prénoms masculins cendrais

Ababael, Abassel, Abibaal, Abishpulu, Adairan, Adaishah, Addammus, Addarnat, Adibael, Ahasour, Ahaz, Ainab, Ainat, Anasour, Anit, Asha-Ammu, Ashibaal, Ashu-Ahhe, Ashuma-Nud, Ashur-Dan, Assaba-Bentus, Assallit, Assamanut, Assamma-Idan, Assantus, Assatlit, Assemmus, Assurdan, Balur, Beden, Conoon, Dakin, Dralas, Dun-Ilu, Dunsalipal, Dutadalk, Elibael, Emul-Ran, Erur-Dan, Esar-Don, Esib-Nummu, Hainab, Hairan, Han-Ammu, Hannat, Hassour, Hemus, Hentus, Hetman, Hibaddar, Hinammu, Hirarend, Ibarnadad, Ibasour, Ilasour, Kanat, Kanit, Kanud, Kashtes, Kaushad, Kausi, Kind, Kitbael, Kummi-Namus, Kund, Lassour, Mabarrabael, Maeonius, Maesat, Mal, Malay, Manat, Mansilamat, Massarapal, Massour, Mausur, Mibdinahaz, Minassour, Minisun, Minnibi, Missun, Mubdan, Musan, Mut, Nind, Ninimilk, Ninirrasour, Nirait, Nund, Odairan, Odaishah, Ohibaal, Patababi, Patus, Pilun, Punibi, Ranabi, Sakin, Sakulerib, Sal, Salattanat, Salay, Salmat, Salmus, Sannit, Sargon, Seldus, Selk, Selkirnemus, Shabinbael, Shanat, Shanit, Shannat, Shanud, Shargon, Shilipuran, Shimsun, Shin, Shipal, Shirerib, Shullay, Subenend, Sul-Matuul, Talkin, Teshmus, Tibdan, Tinti, Tis, Truan, Tubilalk, Tussurradad, Ulabael, Ulath-Pal, Yahaz, Yakin, Yakum, Yan, Yanit, Yantus, Yapal, Yassour, Yeherradad, Yen, Yenammu, Zabamund, Zabarbael, Zainat, Zairan, Zalabelk, Zalit, Zallay, Zallit, Zanat, Zanmulk, Zebba, Zebdusipal, Zelaku, Zelay, Zenabi, Zennammu

Prénoms féminins sédentaires

Adrusu, Alarvyne, Alavesa, Aldyne, Alenus, Aleri, Alfe, Almse, Almsi, Aloie, Alonisea, Alurue, Alvela, Alveno, Alvura, Alynu, Amili, Andalin, Andilo, Andilu, Ane, Angahran, Anis, Anise, Aralosea, Arara, Arns, Arnsi, Artisa, Arvama, Arvamea, Arvela, Arvena, Arvso, Aryne, Aryni, Athesie, Avoni, Badala, Badama, Balen, Baleni, Balsa, Balynu, Bedenea, Bedynea, Beleru, Bevene, Beyte, Bidsi, Birama, Bivale, Boderi, Bodsa, Boldrisa, Bralsa, Bralsea, Brara, Bravora, Bredasu, Brelayne, Brelda, Brelyna, Brerayne, Brevasu, Brevosi, Brildraso, Brilnosu, Bronosa, Dalami, Dalnorea, Dalse, Dalyne, Danaronea, Danasi, Dandera, Dandynea, Danoso, Danso, Darane, Dareru, Daroso, Darvala, Darvame, Darvasa, Darvynea, Davela, Daynali, Daynas, Daynasa, Daynila, Daynillo, Deldasa, Delmene, Delte, Delyna, Derar, Derayna, Dervera, Dilami, Dileno, Dilvene, Dinara, Dinere, Dinuro, Dirara, Diren, Dolmesa, Dolsa, Dolvasie, Domesea, Dorisa, Dorynu, Dothasi, Dovesi, Dovrosi, Dralasa, Dralisi, Dralora, Dralosa, Dralsea, Draramu, Drarana, Drarayne, Dratha, Dravynea, Dredena, Dredyni, Drelasa, Drelyne, Drendrisa, Dreveni, Drilame, Driloru, Drireri, Drolora, Drorayni, Drulene, Drurile, Duldresi, Dulnea, Edryno, Eldrasea, Eldrilu, Elmera, Elmussa, Elvasea, Elynea, Elynu, Endase, Endroni, Eralane, Erirvase, Ernse, Ervesa, Ervona, Ervyna, Ethal, Ethasi, Evesa, Evilu, Fadase, Fadile, Falanu, Falena, Falura, Fanasa, Fanisea, Fanuse, Faral, Faralenu, Farare, Faras, Farena, Farusea, Fathasa, Fathusa, Favani, Favela, Favilea, Favise, Favona, Fedura, Felara, Feldrelo, Felisa, Felmena, Felsa, Felsu, Feralea, Ferise, Ferone, Fervsea, Ferynu, Fevasa, Fevila, Fieryra, Folsi, Folvalie, Fomesa, Fonas, Forvse, Gadasu, Gadela, Gadyni, Galas, Galasa, Galdal, Galeri, Galero, Galore, Galsa, Galsu, Galuro, Galvene, Galviso, Galyn, Gandela, Gandosa, Garalo, Garas, Garila, Garyne, Gilse, Ginadura, Gindrala, Girara, Girvani, Girynu, Glistel, Golana, Golmerea, Golveso, Golvyni, Gomeso, Gorenea, Gorven, Guldrise, Gulena, Gulvilie, Haleneri, Hlavora, Hlendrisa, Hlevala, Hlireni, Hlodala, Idrenie, Idronea, Idroso, Idula, Ienasa, Ienase, Ienaso, Ieneth, Ilmeni, Ilmyna, Indrele, Inera, Irna, Irvama, Irvsie, Ivela, Iveri, Ivramie, Ivrosa, Lauravenya, Llaalamu, Llaalsa, Llandrale, Llandreri, Llarara, Llaros, Llarusea, Llathise, Llathyno, Llavane, Llavelea, Llavesa, Llaynasa, Lledsa, Lledsea, Llemisa, Llensi, Llerusa, Llevana, Llirala, Llevana, Llivas, Llondresa, Llorayna, Llunela, Madaynu, Madrale, Madura, Malsa, Malven, Malyani, Manara, Manse, Manwe, Maralie, Marasa, Maren, Marilia, Mathesa, Medila, Medresi, Mehra, Melsu, Meluria, Melvona, Melvuli, Melvure, Mensa, Methulu, Mevrenea, Mevure, Miara, Milara, Miluru, Milvonu, Minasi, Mindeli, Miraso, Mirnelea, Mivanu, Mivryna, Mornsu, Moroni, Morusu, Movisa, Muldroni, Mulvisie, Mundrila, Muvrulea, Nadene, Nalami, Nalasa, Nalmila, Nalsie, Nalvilie, Nalvyna, Narile, Nardhil, Nartise, Nathala, Nathyne, Nedeni, Nelmyne, Nelso, Nervana, Nevena, Nevrasa, Nevrila, Nevusa, Nidara, Nidryne, Nileno, Nilera, Nilvyn, Nina, Nirasa, Nireli, Noldrasi, Norasa, Nothasea, Noveni, Novrynea, Nuleno, Nurisea, Omesu, Orero, Orvona, Radene, Ralsa, Ranis, Ranosa, Rarusu, Rarvela, Rathyne, Raven, Ravoso, Rayna, Raynasa, Raynila, Relamu, Relosa, Relvese, Remasa, Rerilie, Rerynea, Reynel, Ridena, Rilasi, Rilvase, Rinori, Riraynea, Rolasa, Runethyne, Ruthrisu, Ruvene, Sadal, Sadela, Salama, Salora, Salyni, Saruse, Satha, Sathasa, Satheri, Satyana, Saveri, Savesea, Savile, Sedris, Sedyni, Selvura, Senise, Serila, Sernsi, Seryne, Sethesi, Sevame, Sevisa, Sevyni, Sodrara, Sondryn, Sorosi, Sovali, Sovisa, Tadara, Talamu, Talare, Talmeni, Talmsa, Talsi, Taluri, Taluro, Tamira, Tanar, Tanasa, Tandasea, Tanisie, Tanusea, Tarani, Tavilu, Tavynu, Tedysa, Teleri, Telura, Tenaru, Tenisi, Terenu, Tereri, Teril, Teruise, Teryne, Thalurea, Thavere, Thelama, Thelsa, Thelvamu, Therana, Thilse, Thovasi, Thurisea, Tilena, Tilore, Tinaso, Tirasie, Tirele, Tivela, Tolisi, Tolmera, Tolvasa, Tolvise, Tolvone, Tonas, Tonasi, Toranu, Torosi, Traldrisa, Traynili, Tredere, Tremona, Trerayna, Trivura, Tumsa, Tunila, Tuvene, Tuvenie, Tuveso, Ulene, Ulenea, Uleni, Ulmesi, Ulmiso, Ulvena, Ulveni, Ulyne, Ulyno, Undena, Unila, Urandile, Uravasa, Urene, Uresa, Ureso, Urnsi, Urtisa, Urtiso, Uryne, Uupse, Uvisea, Uvoo, Vadeni, Vadramea, Vadusa, Valveli, Valvesu, Valvosa, Valyne, Varasa, Varenu, Varona, Varvsa, Vaveli, Vedelea, Velanda, Velsa, Velsa, Vendrela, Verara, Veresa, Vevrana, Viconia, Vilvyni, Vindamea, Vindyne, Vireveri, Vivyne, Volene, Volmyni, Voneri, Vuldronu, Vulyne

Prénoms féminins cendrais

Addut-Lamanu, Adusamsi, Ahanabi, Ansu, Antu, Ashamanu, Asharapli, Ashumanu, Assamanu, Assi, Assimusa, Assirari, Assumanu, Benudni, Berapli, Dissu, Elitlaya, Elumabi, Hainab, Hairan, Hanarai, Hannabi, Hansi, Hinummu, Ibanammu, Kammu, Kausha, Kummu, Kurapli, Kushishi, Lanabi, Maela, Maeli, Mamaea, Mamusa, Manabi, Manat, Man-Ilu, Manirai, Manu, Midnabi, Mi-Ilu, Milynea, Mimanu, Minabibi, Missamsi, Munbebi, Musa, Nammu, Nibani, Nirai, Nummu, Peakstar, Pilu, Raishi, Rasamsi, Rawia, Sakiran, Samsi, Santinti, Seba, Sen, Senipu, Shali, Shallath-Piremus, Shara, Shinammu, Shishi, Shulki, Shullay, Sinnammu, Sonummu, Tashpi, Tissamsi, Tunipy, Tussi, Ulibabi, Ulisamsi, Urshamusa, Vabbar, Yanabani, Yan-Ahhe, Yanibi, Yenabi, Zaba, Zabi, Zanummu, Zebba, Zennammu, Zula

Noms de familles sédentaires

Ababael, Adas, Adram, Adryn, Adus, Alam, Alan, Alari, Alas, Alen, Alor, Alver, Alvor, Amori, Andalas, Andalor, Andalen, Andaram, Andaren, Andarys, Andas, Andavel, Andoril, Andothan, Andral, Andrani, Andrano, Andrelo, Andrethi, Andrilo, Adren, Androm, Andromo, Androthi, Andules, Andus, Apo, Aradil, Aralas, Aralen, Areleth, Aran, Arano, Aravel, Arelas, Areloth, Aren, Arenim, Ares, Areth, Arethan, Arethi, Arinith, Arns, Arobar, Arothan, Arval, Aryon, Arys, Athelvis, Athin, Athones, Athram, Athren, Athrys, Avani, Avel, Avilo, Avon, Balen, Balur, Balvel, Bandas, Baram, Barelo, Baren, Baro, Barus, Baryon, Barys, Bavani, Bedas, Belaal, Belan, Belaram, Belas, Beleth, Belden, Beloren, Bels, Belvani, Belvayn, Belvilo, Bemis, Benelas, Beneran, Benethran, Beni, Beran, Berano, Bereloth, Berendas, Berer, Berethi, Bero, Bethrano, Bethrimo, Bradyn, Braryn, Braven, Brenos, Brenur, Brilyn, Dalas, Dalen, Dalis, Dalobar, Dalomo, Dals, Dalvani, Dalvilu, Damori, Danoran, Daram, Darano, Dareleth, Daren, Darethi, Darethran, Darothril, Darvel, Daryon, Darys, Dathren, Davor, Davus, Daynes, Delms, Deltis, Delvi, Demnevanni, Deras, Dilmyn, Doran, Doren, Dorvayn, Doves, Drad, Dradas, Dral, Dralas, Dralayn, Dralno, Dralor, Drals, Dran, Drath, Drathen, Dredayn, Dredil, Drelas, Dreleth, Dreloth, Dren, Drenim, Dres, Dreth, Drethan, Driler, Drilvi, Drinith, Drivam, Drobar, Drolan, Drolnor, Dolovas, Drom, Drora, Droryn, Drothan, Douar, Drurel, Dulfass, Dulo, Duro, Elarven, Elval, Elvul, Ertis, Evos, Fadathran, Falandas, Falas, Falavel, Falen, Falos, Fals, Falvani, Famori, Fandas, Faralen, Faram, Farandas, Farano, Faravel, Fareloth, Faren, Farethan, Farethi, Farothran, Faryon, Farys, Fatheran, Fathryon, Fathyron, Favani, Favel, Faveran, Fedos, Felas, Felder, Fels, Fendyn, Fererus, Fevur, Folvyn, Fyr, Gadar, Galen, Gals, Garer, Garil, Garvon, Gavos, Gavyn, Gidran, Gilaram, Gilnith, Gilvani, Gilvayn, Gilvilo, Gimalvel, Gimayn, Gimothran, Gindu, Ginith, Giral, Giralvel, Girando, Girano, Girendas, Girethi, Girith, Girothran, Girvayne, Githendas, Githrano, Givyn, Gobor, Golathyn, Gols, Goran, Gorvas, Guls, Guvron, Hardil, Heladren, Helan, Helas, Heleran, Helni, Helothan, Helothran, Helothren, Helvi, Henim, Heran, Herandus, Herendas, Herothran, Hlaalo, Hlaalu, Hlaano, Hlan, Hlarar, Hlaren, Hlarys, Hlas, Hlavel, Hledas, Hledri, Hlen, Hlervi, Hler, Hleran, Hlervu, Hloran, Ieneth, Ienith, Ildram, Ilnith, Imayn, Indalas, Indalen, Indaram, Indaren, Indarys, Indavel, Indoran, Indrano, Indules, Inlador, Irano, Irathi, Irethi, Lauravenya, Ledd, Lerano, Lladri, Llando, Llandu, Llaram, Llaren, Llarys, Llendo, Llendu, Llenim, Lleran, Llerayn, Llervi, Llervu, Llethan, Llethri, Llethro, Lleryn, Lloran, Lloryn, Llothas, Llothri, Lonavo, Lythandas, Madalas, Madalvel, Madryon, Maloren, Malvayn, Malvulius, Manas, Mandas, Manel, Mano, Maren, Marvani, Marvayn, Marvel, Marvos, Maryon, Marys, Mathendis, Mels, Menas, Mencele, Milar, Milo, Mirel, Molor, Moran, Moren, Morvayn, Mothren, Mothryon, Nadram, Nadus, Nalyn, Naros, Navur, Nedalor, Nedaren, Neladren, Nelaram, Nelas, Neleth, Nelvani, Nelvayn, Nelvilo, Nerandas, Nerano, Nerethi, Nerothan, Nerothren, Nervion, Nethalen, Nethan, Nilem, Nilvon, Nirith, Nithryon, Nolar, Norvalo, Norvayn, Nothro, Nothryon, Nulen, Ofemalen, Omalas, Omalen, Omalor, Omani, Omaren, Oméllian, Omoril, Omothan, Omavel, Omayn, Omoran, Ondyn, Onmar, Oran, Orelu, Oren, Ores, Orethi, Oreyn, Oril, Othan, Othralen, Othran, Othravel, Othrelas, Othreleth, Othren, Othrenim, Othril, Othrobar, Quintella, Radarys, Radas, Radobar, Ralaal, Ralas, Raledran, Ralen, Raloran, Ralvani, Ralvayn, Ramarys, Ramoran, Ramori, Ramothran, Randas, Raram, Rathri, Rathryon, Ravel, Raviro, Redas, Redoran, Redothril, Reladren, Relarys, Relas, Relavel, Relenim, Releth, Relnim, Reloro, Reloth, Relvani, Rendas, Rendo, Reni, Renim, Reram, Rervam, Rethan, Rethandus, Rethelas, Retheran, Rethul, Rilvayn, Rindo, Rindu, Rinith, Rivul, Rols, Romalen, Romandas, Romavel, Romayn, Romoran, Romoren, Romori, Romothran, Rothalen, Rothalnim, Rothalor, Rothan, Rothandus, Rothari, Rotheloth, Rotheran, Rothrano, Rothren, Rurvyn, Ryon, Sadalas, Sadalvel, Sadas, Sadoro, Sadralo, Sadrano, Sadri, Sadryon, Sadrys, Sadus, Sala, Salam, Salaren, Salaron, Salas, Salavel, Salen, Salenim, Salmyn, Salobar, Salor, Salothan, Salothran, Salvani, Salvel, Salvi, Samandas, Samarys, Samori, Sandas, Sandus, Saram, Sarandas, Sarandus, Sarano, Sarathram, Sareloth, Saren, Sarethan, Sarethi, Sari, Sarinith, Sarothren, Sarothril, Saryon, Saryoni, Sarys, Sathendas, Sathis, Sathren, Sathryon, Savani, Savel, Savil, Sedas, Sedrethi, Sedri, Selandas, Selaren, Selaro, Selarys, Selas, Seleth, Selothan, Selvani, Selvayn, Selvilo, Sendas, Sendu, Senim, Senoril, Seralas, Seran, Serano, Serethi, Seri, Seringi, Serothan, Serven, Sethan, Sethandas, Sethri, Surishpi, Talds, Tedalen, Tedas, Tedran, Telandas, Telas, Telmon, Telnim, Telvani, Telvayn, Teneran, Teran, Terandas, Terano, Teri, Teria, Terilu, Tervayn, Thalas, Thalor, Thando, Tharam, Tharen, Tharyon, Tharys, Thelas, Thelis, Theman, Thendas, Thenim, Theran, Therayn, Thilandas, Thilarvel, Thimalvel, Thindo, Thiralas, Thirandus, Thirano, Thireloth, Thirith, Thirothan, Thirvayn, Tilvur, Tistar, Tobor, Trandel, Tunel, Tures, Tyravel, Uleni, Ules, Ulessen, Ulom, Ulvel, Ulven, Ulver, Urns, Urvon, Uvalas, Uvalor, Uvani, Uvaram, Uvaren, Uvayn, Uvelas, Uveleth, Uvenim, Uveran, Uvirith, Uvulas, Vadryon, Valaai, Valas, Valen, Valno, Vamori, Vando, Vandram, Vandus, Varam, Varen, Vari, Varo, Varyon, Varys, Vavas, Vavyn, Vedaren, Vedas, Vedralu, Vedran, Vedrano, Velas, Velendas, Velni, Veleth, Veloren, Veloth, Velothren, Velothril, Vendu, Venim, Veralor, Veran, Verano, Verelas, Verelnim, Verendas, Verethi, Verilnith, Viake, Vian, Vibato, Vidron, Vilas, Vinden, Virith, Volos, Vules

Noms de familles cendrais

Abalkala, Abelmawia, Addarari, Addaribantes, Addinibi, Addunipu, Adidshina, Adur-Dan, Ahalkalun, Ahanidiran, Akin, Almu, Anurnudai, Ashalkimallit, Ashananapal, Ashapaladdon, Asharapli, Ashar-Dad, Ashar-Don, Asharnalit, Ashibael, Ashi-Iddan, Ashirbibi, Ashishpalirdan, Ashumallit, Ashummi-Ammus, Ashunbabi, Ashun-Idantus, Ashurnasaddas, Ashushshirari, Assalatammis, Assannabalit, Assantinalit, Assaplit, Assarbeberib, Assardarainat, Assardidairan, Assarnibani, Assarnuridan, Assarrapanat, Assarrimisun, Assattadaishah, Assebiriddan, Assemmus, Asserbassalit, Asserrumusa, Assillariran, Assinabi, Assintashiran, Assirnarari, Assonirishpal, Assudiraplit, Assudnilamat, Assullinbanud, Assumanallit, Assunbahanammu, Assunudadnud, Assurnarairan, Assurnipilu, Assurnumanit, Assurnumausur, Assutladainab, Assutlanipal, Atinsabia, Bael, Benamamat, Chodala, Darirnaddunumm, Dinadad, Dudnebisun, Dun-Ahhe, Dunsamsi, Elarrapal, Enturnabaelul, Eraishah, Eramarellaku, Erarbadon, Erushara, Esatliballit, Esurarnat, Esurnadarpal, Giladren, Gilu, Hainnabibi, Hainterari, Hairshashishi, Hairshumusa, Hansar, Ilabael, Ilath-Pal, Ilurnubishpal, Kaushad, Kaushmamanu, Kaushminipu, Kil, Kummimmidan, Kuntarnammu, Kutebani, Lalansour, Lasamsi, Laserbillahemmi, Maesa, Maessabibi, Maliiran, Malman-Ammu, Man-llu, Mannanalit, Mantashpi, Mantiti, Massitisun, Matluberib, Mibishanit, Mirathrernenum, Mirpal, Mirshamammu, Muddumummu, Nerendus, Niladon, Odimabesser, Odin-Ahhe, Odirnapal, Pansamsi, Pudashara, Puntumisun, Radansour, Ranarbatus, Rapli, Saddarnuran, Saharnatturapli, Saladnius, Salkatanat, Salvu, Samma, Sammalamus, Samsi, Sanammasour, Santumatus, Sehabani, Selitbael, Selkin-Adda, Senatbael, Serdimapal, Serimilk, Sershurrapal, Shalarnetus, Shamirbasour, Shand, Shashipal, Shashmassamsi, Shilansour, Shimmabadas, Shin-Ilu, Shinirbael, Shishara, Siddurnanit, Sobbinisun, Sobdishapal, Sonnerralit, Subaddamael, Tansumiran, Tibashipal, Timmiriran, Timsar-Dadisun, Ududnabia, Ulannanit, Ularshanentus, Ulirbabi, Urshan-Adairan, Urshummarnamus, Urshumusa, Vabdas, Varnan-Adda, Yahaz, Yansurnummu, Yanumibaal, Yasalmibaal, Yassabisun, Yentimilal, Yessur-Disadon, Zabamat, Zabynatus, Zainab, Zainsubani, Zaintashara, Zama-Rasour, Zansatanit, Zeba-Adad, Zelma-Alit, Zenammu

Notes et références

  1. L'Anuade paraphrasée
  2. L'Anuade paraphrasée
  3. La Bataille du Mont Ecarlate
  4. 2920, Dernière année de l'Ère Première, Volume 10 : Soufflegivre
  5. Barenziah, la Vraie Histoire
  6. La Reine-Louve
  7. Barenziah, la Vraie Histoire
  8. TES 3 : Morrowind
  9. TES:Procès de Vivec
  10. TES 5 : Skyrim - Dragonborn
  11. L'Année écarlate
  12. TES 5 : Skyrim - Dragonborn
  13. Douglas Goodall : On Dwemer trivia
  14. The Redguard Forum Madness